Centre éducatif

Parcours d’apprentissage conçu pour les investisseurs autonomes qui souhaitent en savoir plus sur les marchés financiers et l’investissement

La retraite

La plupart des Canadiens ont la chance d’avoir plusieurs ressources financières pour les aider à bien vivre leur retraite. Pensons entre autres aux régimes publics et aux programmes d’épargne collective offerts par les employeurs. Par contre, lorsque l’on fait le bilan de tous ces montants, on s’aperçoit rapidement qu’il nous faudra combler un manque si l’on veut profiter de nos beaux jours comme on l’envisage !

L’épargne retraite est probablement l’investissement le plus commun au Canada. Nous savons que nous devons mettre de l’argent de côté, mais combien? Comment? À quelle fréquence? Avec toutes ces questions, il est essentiel de débuter l’exercice en établissant un plan de route.

Les 5 étapes pour la planification judicieuse de votre retraite :

1. Évaluer l’âge de la prise de votre retraite

Peu importe l’âge auquel vous désirez prendre votre retraite, il est important de vous sensibiliser aux conséquences financières et aux imprévus pouvant influencer votre décision. Entre autres, votre état de santé et les contraintes familiales représentent des facteurs importants lors de l'évaluation du moment choisi pour votre retraite.

À vous de jouer :

Commencez donc par établir votre plan en fonction de l’âge idéal pour prendre votre retraite, mais ne perdez pas de vue que vous devrez peut-être ajuster le tir au fur et à mesure que vous parcourez les étapes suivantes.

2. Calculer le revenu nécessaire à votre retraite

De façon générale, on dit qu’une personne retraitée a besoin d’environ 70 % de son revenu annuel brut moyen des trois dernières années de travail à temps plein pour être en mesure de maintenir son niveau de vie. Toutefois, la baisse de certaines dépenses (p. ex. : les frais de transport et les besoins vestimentaires) ou l'augmentation des frais de soins de santé peut faire varier ce pourcentage.

À vous de jouer :

Prenez votre budget actuel et ajustez le niveau de chaque dépense selon vos besoins à la retraite. Notamment, évaluez si vous nécessitez d’allouer le même montant à chacune des entrées de votre budget, une fois que vous serez à la retraite.

3. Déterminer les sources de revenus sur lesquelles vous pourrez compter
Plusieurs sources de revenus sont accessibles pour vous aider à financer votre retraite, entre autres :

Ces sites web gouvernementaux vous donnent accès à l’information dont vous avez besoin pour savoir si vous êtes admissibles à certaines prestations. Votre planificateur financier peut également vous aider à déterminer la proportion dans laquelle vous aurez droit à ces sources de revenus. Il faut comprendre qu’avec l’évolution des marchés et le contexte économique, des changements peuvent survenir et influer sur les montants que vous envisagez retirer. C’est d’ailleurs pourquoi il est si important de faire fructifier votre épargne personnelle lors de la planification de votre retraite.

À vous de jouer :

Parcourez la documentation mise à votre disposition pour déterminer les sources de revenus sur lesquelles vous pourrez compter et inscrivez-les à votre plan, de même que les montants qu’elles vous apporteront.

4. Comparer les revenus prévisibles par rapport aux besoins estimés

La comparaison de vos revenus prévisibles avec vos besoins estimés est essentielle pour la détermination de vos besoins. Elle vous permet, entre autres, de déterminer l'effet de l'inflation sur votre stratégie de retraite. Par exemple, si votre mode de vie vous coûte actuellement 20 000 $ par année, en supposant un taux d'inflation annuel de 3 %, le même mode de vie vous en coûtera 31 159 $ dans 15 ans.

Lorsque vous établissez votre plan de retraite, il est essentiel de prendre en considération le taux d’inflation en vigueur. Après tout, vous voulez non seulement épargner suffisamment, mais surtout maintenir votre pouvoir d'achat. Vos placements devront donc croître plus rapidement que l'inflation si vous cherchez à jouir pleinement de votre retraite.

À vous de jouer :

Maintenant que vous avez tous les chiffres en mains (revenus, dépenses et taux d’inflation), vous pouvez voir plus clairement le rôle que vos placements doivent jouer. Ce rôle définit vos objectifs financiers de retraite c’est-à-dire, le manque à combler pour vous assurer de pouvoir réaliser vos projets. Vous avez donc un but précis à atteindre, sur un horizon donné.

5. Trouver les bonnes solutions d'épargne-placement

Vous voici avec un montant à générer en vue de votre retraite. Assurez-vous encore une fois d’avoir bien indiqué, à vos dépenses, tous les projets que vous avez en tête pour la retraite. Si vous désirez voyager davantage, ajustez le montant alloué à cette dépense. Pensez à tout pour ne manquer de rien !

À vous de jouer :

Le montant à combler peut vous sembler élevé et vous pouvez être tenté de l’ajuster par peur de ne pas être en mesure d’épargner autant. Mais avant de couper dans vos rêves, souvenez-vous que les produits d’investissement que vous choisissez sont en grande partie responsables de votre destinée. Il peut sembler faramineux de devoir épargner 200 000 $ en 15 ans, mais il existe bien des stratégies pour y arriver.

Banque Nationale Courtage direct a développé un outil de calcul pour vous permettre de bien planifier vos sources de revenus à la retraite. Vous pouvez accéder au calculateur de retraite en tout temps, en cliquant ici!

Consultez la liste de véhicules de placement retraite pour trouver la ou les solutions idéales pour vos objectifs et votre situation.

Questions et commentaires


  
  
         #