Centre éducatif

Parcours d’apprentissage conçu pour les investisseurs autonomes qui souhaitent en savoir plus sur les marchés financiers et l’investissement

Les produits d'investissement

Il existe une panoplie d’instruments que vous pouvez utiliser pour diversifier votre portefeuille selon vos objectifs de placement. Avant de les intégrer, il est très important de bien comprendre chacun de ces produits, de même que les façons de les négocier.

Les actions

Une action est un titre qui vous accorde une part de propriété dans une entreprise. Elle vous donne un droit sur l’actif de la société et possiblement une distribution des bénéfices de l’entreprise qui sont versés sous forme de dividendes.

Les actions représentent une facette importante d’un portefeuille diversifié. Elles offrent un potentiel de rendement plus élevé que les titres à revenu fixe et les produits de marché monétaire, mais comportent également un plus haut niveau de risque. Bien que le risque varie selon le type d’actions que vous détenez, ces placements peuvent s’avérer une très bonne source de croissance et de revenu, surtout dans le cas des titres versant des dividendes.

Pour en savoir davantage sur les actions, visitez notre page dédiée aux actions.

Les fonds négociés en bourse

Les fonds négociés en bourse (FNB) sont des portefeuilles de titres individuels. Ils offrent certains des avantages associés aux fonds communs de placement traditionnels, combinés à la flexibilité propre aux transactions sur actions.

Essentiellement, les FNB peuvent être négociés directement en bourse à tout moment de la séance boursière, tandis qu’une transaction en fonds communs est négociée une fois par jour à la valeur liquidative de la clôture des marchés (16 h).

Les FNB ont souvent comme objectif de répliquer la composition d’un indice boursier dans le but de reproduire le rendement de celui-ci. Il s’agit d’un excellent outil pour diversifier votre portefeuille tout en bénéficiant d’une certaine efficacité fiscale que les fonds communs de placement n’offrent pas.

iShares® de BlackRock® a conçu une trousse d'outils pour vous aider à explorer davantage les FNB et apprendre comment ils peuvent devenir une composante centrale de votre portefeuille de placements. Allez-y!

Pour en savoir davantage sur les fonds négociés en bourse, visitez notre page dédiée aux FNB.

Les fonds communs de placement

Un fonds commun de placement est une mise en commun des économies de plusieurs investisseurs dont les objectifs sont semblables. Lorsque vous investissez dans un fonds commun de placement, vous achetez une partie d'un fonds; cette partie s'appelle une part.

Les fonds communs de placement investissent dans différents titres, notamment des actions ordinaires et privilégiées, des titres d'emprunt comme des obligations et les débentures, ainsi que des instruments du marché monétaire comme des bons du Trésor. Chaque fonds commun possède des caractéristiques et buts uniques qui dictent sa composition. Ce sont des gestionnaires professionnels qui prennent les décisions concernant la gestion des actifs détenus dans les fonds.

Afin de prendre des décisions éclairées, il faut se soucier du ratio de frais de gestion (RFG) des fonds qui permet de déterminer quelle portion de l'actif du fonds sert à payer les coûts d'exploitation chaque année. Dans l'industrie canadienne des fonds communs, les principales compagnies de fonds offrent leurs produits sous trois types de structure de frais : les fonds avec des frais à l’entrée, des frais à la sortie et les fonds sans frais.

Pour en savoir davantage sur les fonds communs de placement, visitez notre page dédiée aux fonds communs de placement.

Les obligations

L’obligation est un produit d’investissement émis par une entreprise ou un gouvernement qui donne ledroit de créance sur l’émetteur. En d’autres mots, l’obligation est un prêt qui vous donne le droit de recevoir un coupon, c'est-à-dire un pourcentage d’intérêt qui est calculé en fonction de la valeur nominale de l’obligation, du taux d’intérêt calculé sur sa valeur nominale et des modalités de remboursement.

Par exemple, un investissement de 10 000 $ dans une obligation du Québec à 3 % vous donnera un rendement d’intérêt de 300 $ par année.

Les obligations servent généralement aux investisseurs qui recherchent une sécurité de capital et un rendement annuel ou semestriel.

Pour en savoir davantage sur les obligations, visitez notre page dédiée aux obligations.

Les obligations à coupons détachés

Une obligation à coupons détachés est une obligation dont la partie principale et la série de coupons ont été détachées afin d'en faire deux produits distincts. Ainsi, un propriétaire d'obligation peut décider à un moment précis d’en détacher les coupons. Deux produits distincts en découlent : le premier étant l’obligation principale et le deuxième, un coupon d’intérêt.

Les obligations démunies et les coupons détachés s'achètent à escompte et sont encaissés à leur pleine valeur nominale à l'échéance, mais peuvent être vendus partiellement ou en totalité avant l’échéance. Ils ne versent pas d'intérêts réguliers; la totalité des intérêts est versée à l'échéance. Dans le cas où vous achetez des coupons détachés par l’entremise de votre compte au comptant, vous devrez déclarer une partie de l’intérêt chaque année, même si vous ne recevez pas d'intérêts avant l'échéance.

Vous pouvez les revendre sur le marché secondaire avant l'échéance; vous recevrez alors un montant équivalent à la valeur marchande du coupon. Comme la valeur marchande de ces produits fluctue en fonction des marchés et des taux d'intérêt, il n'y a aucune façon de prévoir le rendement sur la vente avant échéance.

Pour en savoir davantage sur les coupons détachés, visitez notre page dédiée aux coupons détachés.

Les débentures

Les débentures sont des titres d’emprunt qui ne sont pas garantis par des biens tangibles, mais plutôt par la réputation de crédit de la société qui l’émet. Par conséquent, les débentures offrent un taux d’intérêt potentiellement plus élevé que celui des obligations comparables.

La débenture classique se négocie sur le marché obligataire. Cependant, dans certains cas, une société peut décider d’émettre une débenture et de la rendre disponible sur les marchés boursiers. On parle alors de débenture négociée en bourse.

Pour en savoir davantage sur les débentures, visitez notre page dédiée aux débentures.

Les certificats de placement garanti (CPG)

Les certificats de placement garanti (CPG) sont des placements qui vous permettent de sécuriser et de bonifier votre capital investi.

Il existe deux types de CPG : les conventionnels et ceux liés aux marchés boursiers (ou CPG liés aux marchés).

Les CPG conventionnels, aussi appelés dépôts à terme, offrent un taux de rendement garanti, connu à l'avance et généralement établi en fonction d'une échéance de 30 jours à cinq ans. Le remboursement du capital et le paiement des intérêts sont garantis. Ils peuvent être remboursables (rachetables) ou non (non rachetables) avant l'échéance.

Les CPG liés aux marchés offrent la protection du capital combinée au potentiel des marchés; le rendement n’est donc pas connu avant l’échéance. Puisque ce type de produit offre une exposition aux marchés, le potentiel de rendement est supérieur à celui d’un CPG à taux fixe conventionnel.

Pour en savoir davantage sur les certificats de placement garanti, visitez notre page dédiée aux CPG.

Les billets liés

Les billets liés à capital protégé sont des titres de créance qui offrent une garantie de remboursement du capital à l'échéance reposant sur la solvabilité de l'émetteur. Le rendement à l'échéance, s'il y a lieu, est en fonction de l'évolution d'un actif sous-jacent. Celui-ci peut être constitué d'une multitude de classes d'actifs, par exemple à des actions, un indice boursier ou un fonds. Le rendement final est déterminé par la performance des actifs sous-jacents, tel que stipulé dans le document d’information. Il est habituellement possible de procéder à la vente d’un billet lié à capital protégé avant son échéance en négociant sur le marché secondaire.

Ce type de placement ne constitue pas un dépôt admissible à l'assurance-dépôts offerte par la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC).

Les billets liés conviennent aux clients qui n'ont pas besoin de liquidité à court terme et qui cherchent à éviter les risques inhérents aux actifs sous-jacents.

Pour en savoir davantage sur les billets liés, visitez notre page dédiée aux billets liés

Billets liés à capital non protégé

Les billets liés à capital non protégé sont des produits de placement offrant une exposition à des actifs sous-jacents liés par exemple à des actions, à un indice boursier ou à un fonds. Ils se distinguent des billets liés à capital protégé du fait que le capital n’est pas protégé et que le porteur pourrait recevoir un montant inférieur au capital investi à l’échéance. En contrepartie, ils offrent l’avantage d’un potentiel de rendement supérieur calculé en fonction du rendement du portefeuille de référence.

Le rendement final est déterminé selon la performance des actifs sous-jacents, tel que stipulé dans le document d’information. Il est habituellement possible de procéder à la vente d’un billet lié à capital non protégé avant son échéance en négociant sur le marché secondaire.

Pour en savoir davantage sur les billets liés, visitez notre page dédiée aux billets liés.

Les options

Les options peuvent servir à gérer le risque d’un portefeuille (protection) ou à augmenter la valeur du portefeuille (revenu). Un contrat d'option donne à son détenteur le droit, mais non l'obligation, d'acheter ou de vendre, à un prix d'exercice stipulé à l’avance, une quantité précise d'actions, pour une durée déterminée. En général, un contrat représente un lot de 100 actions.

Une option d’achat (« call ») vous donne le droit d'acheter l'action sous-jacente. Une option de vente (« put ») vous permet de vendre l'action sous-jacente. Il y a deux styles d’exercice, soit américain et européen. Une option européenne peut seulement être exercée à sa date d’échéance alors qu’une option américaine peut être exercée à tout moment avant l'échéance ou à la date d’expiration.

Pour en savoir davantage sur les options, visitez notre page dédiée aux options.

Les produits du marché monétaire

Les produits du marché monétaire représentent une importante part des marchés financiers. Puisqu'ils sont émis en grosses coupures, ils intéressent souvent les investisseurs institutionnels, telles les banques et les compagnies d'assurances. Par contre, avec l'émission de plus petites coupures, ils ont suscité un intérêt marqué par les particuliers, ainsi que les petites et moyennes entreprises.

Les titres de marché monétaire sont très liquides, car il est possible de les revendre en tout temps sur le marché secondaire. Ils représentent généralement la partie à court terme et sécuritaire d’un portefeuille d’investissement.

Pour en savoir davantage sur les produits du marché monétaire, visitez notre pagedédiée au marché monétaire.

Questions et commentaires


  
  
         #