Comptes

Des comptes pour tous vos besoins

Un compte de courtage est un compte d’investissement qui vous donne accès à une très grande gamme de produits disponibles sur les marchés financiers. Il vous permet de mettre en œuvre vos propres stratégies de placement.

Il existe des différences importantes entre un compte bancaire et un compte de courtage. La plus évidente concerne l’usage du compte. Alors qu’un compte bancaire est conçu pour déposer et retirer de l’argent fréquemment, un compte de courtage est conçu pour déposer de l’argent dans le but d’investir sur les marchés.

Un compte de courtage direct vous permet de gérer votre propre compte en choisissant vous-même les produits qui vous intéressent et qui conviennent à vos objectifs de placement. Pour un investisseur autonome, un compte de courtage direct est plus attrayant puisqu'il comporte des frais de commissions et des frais annuels beaucoup moins élevés que les comptes offerts par d’autres types de courtiers. En plus, avec un compte de courtage direct, vous bénéficiez d’outils et de rapports de recherche, ce qui peut grandement vous aider à bâtir votre stratégie d’investissement.

Il existe plusieurs types de comptes de courtage. Le tableau ci-dessous présente les comptes offerts chez Banque Nationale Courtage direct et leurs principales caractéristiques. Cliquez sur les différents comptes pour en savoir davantage !

Type de compte  Avantages
Caractéristiques 
Compte comptant

Permet de  négocier des contrats d’options

Aucun montant minimal ou maximal à déposer au compte pour gérer ses actifs 

Possibilité de négociation de titres sur le marché hors côte (Pink Sheet)

Obligation de déclarer les pertes ou gains réalisés dans le compte de même que les revenus tirés de celui-ci (intérêt, dividende, etc.)

Comptes en devises canadienne et américaine 

Compte sur marge 

Mêmes avantages que le compte comptant, plus :

Possibilité d’emprunt de marge en fonction de la valeur marchande actuelle et du pourcentage d’emprunt donné par titre. C’est une marge dynamique : si la valeur au marché des placements augmente (diminue), le pouvoir d’emprunt augmente (diminue)

Possibilité d’exécuter des stratégies de vente à découvert et d’opérations mixtes d’options 

Mêmes caractéristiques que le compte comptant, plus :

Taux d’emprunt annuel très avantageux

Possibilité de déduction fiscale des intérêts d’emprunt

Aucune date limite de remboursement de la marge : tant que votre marge est respectée, vous n’êtes pas obligé de transférer des fonds ou de faire une vente pour couvrir votre solde débiteur

Flexibilité : utilisez la marge pour vos projets personnels ou pour rembourser une dette ayant un taux d’intérêt plus élevé 

Comptes en devises canadienne et américaine

REER

Permet de  planifier les besoins financiers en vue de la retraite

Possibilité de négocier des options

Offert en devise canadienne (avec la possibilité de négocier sur les marchés américains) 

Déduction fiscale des contributions au REER, selon les règlements en vigueur.

Les sommes déposées fructifient à l’abri de l’impôt (pas besoin de déclarer les gains ou pertes en capital ou les revenus gagnés dans le compte)

Permet de profiter de différents programmes gouvernementaux (RAP et REEP) 

Comptes en devises canadienne et américaine

REER contribution par le conjoint  Mêmes avantages que le compte REER, mais c’est le conjoint qui effectue les cotisations dans le compte et qui, par le fait, même utilise les déductions fiscales associées aux contributions. 

Mêmes caractéristiques que le compte REER

Permet de planifier une stratégie de fractionnement de revenu

Les sommes ainsi investies appartiennent alors au conjoint qui reçoit les cotisations 

Comptes en devises canadienne et américaine

CRI et RERI  Permet la gestion des fonds  en provenance d’un régime de pension en vue de la retraite  Les sommes déposées fructifient à l’abri de l’impôt (pas besoin de déclarer les gains ou pertes en capital ou les revenus gagnés dans le compte) 

Comptes en devises canadienne et américaine
FERR 

Prolongement du REER, le FERR est un véhicule de décaissement dans lequel les gains et les revenus fructifient à l’abri de l’impôt (Le REER doit obligatoirement être converti en FERR lorsque vous atteignez l’âge de 71 ans)

Un montant minimum devant être retiré du compte est calculé chaque année. Il n’y a pas de montant maximum

Aux fins du calcul des versements, il est possible d’utiliser l’âge de votre conjoint afin de retirer plus ou moins rapidement les sommes au FERR

Possibilité de continuer à investir malgré l’obligation de décaissement.

Accès à une vaste gamme de produits à revenu fixe

Possibilité de modifier annuellement les modalités des versements

Flexibilité des modalités de versement de décaissement (les versements peuvent être faits mensuellement, trimestriellement, semestriellement ou annuellement)

Les paiements peuvent être faits en argent ou en titres

Pour assurer que les paiements de retraite demandés en argent ne mettront pas le compte au débit, les fonds nécessaires doivent être disponibles en encaisse au moment où le paiement est fait 

FRV  Mêmes avantages que le compte FERR, mais les retraits sont plafonnés  Mêmes caractéristiques que le compte FERR 
REEE 

Pour favoriser l’épargne en vue des études postsecondaires de vos enfants

Accès à des subventions fédérales et provinciales (Québec, Alberta)

Deux types de comptes offerts : familiaux et individuels 

Rendement de 20 % sur les contributions effectuées au compte (subvention de base fédérale)

Selon votre revenu familial, il est possible de recevoir des montants plus élevés en subvention gouvernementale

Le rendement de vos placements est à l’abri de l’impôt

La plupart des subventions peuvent être partagées par les bénéficiaires d’un compte familial

Possibilité de contribuer jusqu’à 5 000 $ par enfant par année pour récupérer les subventions des années antérieures 

 REEI

Pour aider les personnes ayant droit au crédit d’impôt pour personnes handicapées et leur famille à accumuler de l’épargne et à assurer une meilleure sécurité financière à long terme.

Peut donner droit à une aide de l’État sous forme de subventions pouvant atteindre jusqu’à 70 000$ et de bons dont la somme peut aller jusqu’à 20 000$.

 Le gouvernement offre des subventions et des bons qui vous aident à faire fructifier vos économies plus rapidement.

Les droits inutilisés de l’année au titre de la Subvention et du Bon sont reportables aux 10 années subséquentes.

Vos cotisations  ne donnent pas droit à une déduction fiscale, mais le rendement de vos placements est à l’abri de l’impôt jusqu’à ce que vous retiriez les fonds.

Vous pouvez cotiser jusqu’à 200 000 $ à vie dans le régime et ce, jusqu’à ce que le bénéficiaire atteigne 59 ans.

Les retraits peuvent être utilisés pour quelque raison que ce soit.

CELI Pour faire fructifier de l’argent à l’abri de l’impôt (cotisations maximales : 5 000 $ par année de 2009 à 2012, 5 500 $ en 2013, 10 000 $ pour 2015 et 5 500 $ par année à partir de 2016) 

Ajout des cotisations inutilisées au plafond des années subséquentes (p. ex. : si en 2012 vous avez cotisé seulement 2 000 $, un montant de 3 000 $ sera reporté en 2013)

Réinvestissement possible des retraits effectués au cours des années antérieures (p.ex. : si, en 2012, vous avez retiré 1 000 $, vous pourrez réinvestir cette somme en 2013 :5 500 + 1 000 = 6 500 $ en 2013)

Possibilité de retirer l’argent en tout temps sans impacts fiscaux. 

Comptes en devises canadienne et américaine

Questions et commentaires


  
  
         #