Solutions d'investissement

Information détaillée sur les comptes de courtage et sur les solutions d’investissement offertes pour les investisseurs autonomes

Billets liés

Les billets liés sont des produits de placement composés de deux éléments : une portion qui garantit le remboursement du capital investi et une portion liée au marché qui offre la possibilité, et non la garantie, de réaliser un profit sur le placement.

Comment calculer le rendement d’un billet lié?

Le rendement d’un billet lié est seulement connu à l’échéance du placement. Celui-ci sera déterminé en fonction des caractéristiques du billet lié et du rendement de l’actif sous-jacent.

Les différents types de billets liés

Les billets liés peuvent être conçus selon deux structures :

1 - L'obligation à coupon détaché et la stratégie d'options – Comme son nom l'indique, cette structure utilise deux composantes : une obligation à coupon détaché pour garantir le capital à l'échéance, et une stratégie d'options qui sert à générer le rendement.

Contrairement à une obligation traditionnelle, l'obligation à coupon détaché ne verse pas d'intérêt durant la période de détention. Pour cette raison, celle-ci se négocie à escompte, c'est-à-dire à un prix inférieur à sa valeur nominale. Les deux facteurs ayant le plus d'impact sur le prix de l'obligation à coupon détaché sont le terme du billet et le taux d'intérêt. Plus le taux est élevé, plus le prix de l'obligation est bas.

L’investissement du capital initial dans la stratégie d'options permet de participer à l'appréciation de l'indice. Advenant une baisse de l'indice, vous recevrez votre capital à l'échéance, grâce à la portion de l’obligation à coupon détaché, mais la portion de la stratégie d'options expirera sans valeur. À l’inverse, si l'indice s'apprécie, la stratégie d'options permettra de réaliser un gain sur le placement initial pour recevoir à la fois le capital et le gain à l'échéance.

2 - La politique de levier dynamique – La structure de levier dynamique est moins utilisée. Elle utilise une formule simple afin de déterminer la proportion d'argent à investir dans l'actif sous-jacent.

Dès le départ, généralement 100 % du montant est investi directement dans l'actif sous-jacent. La valeur de cet investissement est ensuite évaluée régulièrement et comparée au prix d'une obligation notionnelle à coupon zéro ayant la même durée à l'échéance que celle du billet. La différence entre les deux est appelée « l'écart ». Tant que cet écart demeure positif, l'investissement dans l'actif sous-jacent est conservé puisqu'il reste encore suffisamment d'argent pour acheter la garantie, soit l'obligation à coupon zéro. Cependant, si cet écart devient nul, l'investissement dans l'actif sous-jacent doit être vendu et l'obligation à coupon zéro achetée.

L'écart est influencé à la fois par les variations de la valeur de l'actif sous-jacent et des taux d'intérêt. En effet, dans une conjoncture de taux d'intérêt à la hausse, le prix d'une obligation notionnelle à coupon zéro diminuerait, ce qui ferait augmenter l'écart et vice-versa.

Les avantages des billets liés

Les billets sont très utiles dans les segments peu risqués d'un portefeuille, car contrairement aux CPG conventionnels ou autres titres plus conservateurs, ils permettent d'accéder à des actifs au potentiel de croissance plus élevé.

Certains billets donnent accès à des classes d'actifs souvent difficilement accessibles à l'investisseur individuel, tels les fonds de couverture, les matières premières et les produits dérivés sur le risque de crédit. Ces classes d'actifs ne sont généralement pas ou peu corrélées aux actifs traditionnels et apportent donc un élément de diversification additionnel à votre portefeuille.

De plus, certains billets ont des structures qui permettent de profiter de scénarios de marché spécifiques et difficiles à reproduire si vous deviez vous-même investir dans un mélange d'actifs traditionnels, dans des options ou dans des contrats à terme.

Enfin, le rendement des billets, lorsqu'ils sont rachetés par l'émetteur à l'échéance ou par anticipation, est considéré comme un revenu d'intérêt. S'ils sont vendus avant l'échéance, sur le marché secondaire, ces billets produisent un rendement qui devrait être traité comme un gain en capital. Cet avantage fiscal est non négligeable, surtout si vous devez composer avec un taux d'imposition élevé.

Les risques associés aux billets liés

Les risques associés aux billets liés sont principalement en fonction de la structure du produit (capital protégé ou non) et des actifs sous-jacents.

Ainsi, les billets à capital protégé ne rapporteront que le montant investi (sans rendement additionnel), alors que les billets à capital non protégé peuvent générer un rendement additionnel. Cependant, votre capital initial n’est pas garanti et fluctuera en fonction des marchés.

Comment trouver le bon billet pour votre situation

Les billets liés sont habituellement manufacturés par les banques. Puisqu’il en existe à capital protégé et à capital non protégé, vous devez tout d’abord vous demander ce que vous désirez : la protection du capital ou non. Notez que la protection du capital fait en sorte que vous avez un potentiel de rendement plus limité qu’avec un produit à capital non protégé.

Les détails des billets qu’elles offrent sont habituellement disponibles sur leur site web.

Est-il possible d’emprunter pour acheter des billets liés?

Vous pouvez utiliser un compte sur marge pour effectuer un emprunt pour négocier des billets liés.

Pour en savoir davantage sur les comptes sur marge, consultez notre page dédiée aux comptes de courtage.

Comment effectuer une transaction sur billets liés?

Pour procéder à l’achat d’un billet lié, vous devez communiquer avec le centre de contact client au 514 866-6755 / 1 800 363-3511 pour placer la transaction avec un courtier.

Questions et commentaires


  
  
         #