L’achat sur marge

01 octobre 2018 par Banque Nationale
Femme avec son chien

L’achat sur marge est une stratégie utilisée par de nombreux investisseurs. Elle vous permet d’emprunter de l’argent auprès de Banque Nationale Courtage direct (BNCD) afin de payer une partie de vos placements. En achetant sur marge, vous bénéficiez d’une plus grande liquidité et pouvez acheter davantage de titres que vos moyens habituels vous le permettraient. Cette stratégie permet de profiter des bonnes occasions et d'en maximiser le rendement, grâce à ce qu’on appelle l’effet de levier. Mais encore faut-il bien comprendre le fonctionnement d’un compte sur marge et sa différence avec un compte au comptant.

Le compte sur marge vs le compte au comptant

Dans un compte au comptant, pour acheter vos titres, vous bénéficiez uniquement de l'encaisse disponible : vous payez au comptant, ou vous n'achetez pas.

Avec un compte sur marge, c’est différent : si vous ne disposez pas des fonds nécessaires pour acheter des titres ou investir, vous pouvez emprunter cet argent pour acheter plus de titres que votre capital ne le permet.

Comparatif du pouvoir d'achat entre un compte au comptant et un compte sur marge

Imaginons que vous détenez dans votre compte :

  • 200 actions de XYZ à 40 $ chacune
  • 100 actions de ABC à 6 $
  • une encaisse de 5 000 $

Scénario #1 : Compte au comptant

Votre pouvoir d’achat disponible sera de 5 000 $.

Scénario #2 : Compte sur marge

Vous détenez les mêmes titres et encaisse mais cette fois-ci dans un compte sur marge.

Les actions ayant une valeur supérieure à 5 $ permettent généralement une avance du courtier de 70% (taux de marge). Votre pouvoir d’achat disponible serait de 11 020 $.

Le total est obtenu en additionnant vos valeurs d’emprunts disponibles + l’encaisse :
5 600 $ (8 000 $ x 70 %) + 420 $ (600 $ x 70 %) + 5 000 $ (encaisse) = 11 020 $

Tableau récapitulatif des scénarios #1 et #2

  Symbole
Quantité Coût unitaire moyen Valeur marchande Valeur d’emprunt disponible Encaisse Pouvoir d’achat disponible
Compte au comptant XYZ
200
40 $
8 000 $ 0 $ 5 000 $ 5 000 $
ABC
100 6 $
600 $  
Compte sur marge
XYZ
200 40 $
8 000 $ 5 600 $ 5 000 $ 9 270 $
ABC 100 6 $ 600 $ 420 $


Si le pouvoir d’achat offert par le compte sur marge est plus grand que celui d’un compte au comptant, il est toutefois important de bien saisir le fonctionnement de l’achat sur marge afin d'en comprendre tous les avantages et les risques. En effet, celui-ci est soumis à certaines règles que vous devez connaître.

L’achat sur marge pas à pas

  1. Pour pouvoir acheter sur marge, vous devez avant tout ouvrir un compte sur marge. Celui-ci vous permet d'emprunter une partie de la valeur marchande des titres que vous détenez dans votre compte. Le montant maximal d'emprunt varie selon le type de placement et la valeur marchande du titre.
  2. Vous devez d’abord déposer un montant d'argent, appelé couverture minimale, à titre de règlement partiel de la transaction. La somme de cette couverture et de l’emprunt (l'avance du courtier) correspond au coût total de l'opération.
  3. Le montant emprunté dépend du prix des titres que vous souhaitez acheter. BNCD peut vous prêter jusqu’à 70 % du montant que vous voulez investir. Rendez-vous un peu plus bas dans cet article pour un rappel de tous ces montants.
  4. Des taux d’intérêt associés au prêt sont appliqués à votre compte. Un intérêt quotidien sur le prêt est calculé sur le solde débiteur du compte marge tous les mois.
  5. Si le cours des titres achetés baisse en deçà d'un certain niveau, votre compte tombera en appel de marge. Il sera alors primordial de déposer immédiatement de l’argent à votre compte ou de procéder à des ventes liquidatives.
  6. Dépôt de garantie : tout achat de titres sur marge exige un dépôt de garantie, c'est-à-dire une portion du prix d'achat que l'investisseur doit débourser. Ils servent de garantie au prêt et peuvent être vendus en tout temps par BNCD.

Suivre les fluctuations grâce à la plateforme transactionnelle

En tant qu’investisseur, vous devez vous assurer de respecter le pouvoir d'achat généré par la fluctuation de vos titres puisque ce dernier, dans un compte marge, n'est pas fixe : il change selon la valeur des titres au compte. Pour cela, il vous suffit de vous connecter à votre plateforme transactionnelle sur une base régulière afin de suivre les cours du marché.

Comment savoir quel montant emprunter?

C’est l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) qui fixe les normes minimales fondées sur le prix d’une action. Mais BNCD peut imposer, dans certains cas, des exigences plus rigoureuses afin de protéger ses clients. Voici quelques exemples d'avances maximales de financement de BNCD* :

Catégories de titres Avance maximale de BNCD*
(Financementen % de la valeur au marché)
Actions de 5 $ et plus **
70 %
Actions de 2 $ et 4,99 $
50 %
Actions de moins de 2 $
Aucune avance possible
Fonds communs canadiens, en $ CA ou $ US
50 % (sauf marché monétaire)


Exemple d'achat dans un compte sur marge

Un investisseur désire acheter 1 000 actions à 10,00 $ chacune, croyant que le cours du titre augmentera. La transaction exige donc un investissement de 10 000 $.Exemple d'achat dans un compte sur marge

Comme il s'agit d'un titre pouvant faire l'objet d'une couverture réduite, BNCD est en mesure d'avancer 70 % de la somme totale, soit 7 000 $, alors que l'investisseur n'a qu'à débourser 3 000 $.

Scénario 1 : le cours de l'action passe à 14,00 $

En supposant que le cours de l'action passe à 14,00 $ et que l'investisseur vend ses titres, ce dernier aura réalisé un gain de 4 000 $.

En considérant qu'il n'a déboursé que 3 000 $ pour l'investissement, il s'agit donc d'une croissance de 133 %, excluant les intérêts à payer. Si l'investisseur avait lui-même déboursé les 10 000 $, la croissance n'aurait été que de 40 % par rapport à l'investissement initial.

Scénario 2 : le cours de l’action diminue à 8,00 $

L'effet de levier s'applique également dans le cas de fluctuations inverses des cours, c'est-à-dire que les pertes peuvent aussi être plus importantes que si elles avaient été réalisées dans un compte au comptant.

En supposant que le cours de l'action passe à 8,00 $ et que l'investisseur vend ses titres, ce dernier aura encaissé une perte de 2 000 $.

En considérant qu'il a déboursé 3 000 $ pour l'investissement, il s'agit donc d'une perte de 67 %, excluant les intérêts à payer. Si l'investisseur avait lui-même déboursé les 10 000 $, la perte aurait plutôt été de 20 % par rapport à l'investissement initial.

Les trois principaux avantages de l’achat sur marge

  • Liquidité disponible sur-le-champ
  • Faible taux d’intérêt
  • Aucun paiement minimum mensuel requis - tant que les titres détenus au compte génèrent un pouvoir d'achat, seuls des intérêts sur le solde « emprunté » seront chargés.

On le comprend, l'achat sur marge a un effet de levier sur le rendement, autant négatif que positif. Avant de s'y essayer, vous devez vérifier s'il répond aux objectifs de votre portefeuille et surtout, bien comprendre son fonctionnement. Assurez-vous aussi de lire attentivement votre convention de compte sur marge avant d'investir afin de bien saisir le mode de calcul des intérêts, ainsi que vos responsabilités face au remboursement de l'avance et à la garantie de l'emprunt.

___

  *Banque Nationale Courtage direct peut exiger, dans certaines circonstances, des couvertures plus élevées à ce qui est indiqué au tableau. Si le cours de l'action achetée sur marge baisse, l'avance du courtier s'en trouve diminuée et l'investisseur doit alors verser une couverture supplémentaire.

 **Titres pouvant faire l'objet d'une couverture réduite seulement. Des critères de liquidité élevée et de faible volatilité font partie des éléments servant à déterminer les titres admissibles à une couverture réduite.

Notes légales 

Il est important de noter que l’utilisation de fonds empruntés pour financer l'acquisition de titres comporte un risque additionnel à l'acquisition au moyen de vos propres fonds. En empruntant des fonds pour acquérir des titres, vous vous engagez à rembourser l'emprunt selon les modalités de celui-ci, intérêts compris, même si la valeur des titres acquis diminue.

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

Catégories

Catégories