L'abc des obligations

08 septembre 2022 par Banque Nationale Courtage direct
Deux mains protègent une tirelire sur une table

En matière de placements, que vous soyez un investisseur autonome ou que vous ayez recours aux services d’un conseiller, l’importance de la diversification ne saurait être sous-estimée. Les titres à revenu fixe font traditionnellement partie de cette solution et procurent de la stabilité aux portefeuilles, surtout dans les périodes de volatilité.

Picto inspiration
Saviez-vous que le marché mondial des titres à revenu fixe est plus important que la capitalisation boursière mondiale¹? Pourtant, la plupart des investisseurs ne connaissent pas cette catégorie d’actif.

Que sont les titres à revenu fixe (obligations)?

Un titre à revenu fixe est un placement qui procure un rendement sous forme de versements d’intérêts périodiques fixes. Le paiement des intérêts est habituellement versé de façon semestrielle et, à la fin de la durée, le capital est remboursé. Les obligations sont le type de titres à revenu fixe le plus courant, et de nombreux investisseurs utilisent un terme ou l’autre.

Une obligation est un prêt consenti par un investisseur à un emprunteur, qui peut être un gouvernement ou une entreprise mobilisant des fonds pour financer des projets et des activités.  

Quels sont les différents types d’obligations?

Ils se classent dans deux grandes catégories : les titres à revenu fixe gouvernementaux ou de sociétés. 

Obligations gouvernementales

Tous les paliers des administrations publiques (fédéral, provincial et municipal) peuvent émettre des obligations. Les obligations gouvernementales sont généralement considérées comme étant plus sûres que les obligations de sociétés en raison de la capacité des gouvernements de percevoir des recettes fiscales pour s’acquitter de leurs obligations. Les obligations émises par le gouvernement fédéral sont de qualité supérieure.

Cette catégorie comprend également les titres à revenu fixe émis par des pays étrangers (États-Unis, Europe, Asie, pays émergents, etc.) et assortis d’échéances semblables, mais dont les niveaux de risque varient.

Obligations de sociétés

Les obligations de sociétés sont des titres de créance émis par des entreprises fermées et ouvertes. Dans de nombreux cas, les sociétés dont les actions peuvent être achetées et vendues émettent également des titres à revenu fixe qui peuvent être achetés. Il existe deux principaux types d’obligations de sociétés :

- Les obligations de sociétés de première qualité sont des titres à revenu fixe émis par des compagnies qui, selon les agences de notation, sont très susceptibles d’être remboursés à l’échéance, avec des intérêts. Les obligations de cette catégorie présentent différents niveaux qualitatifs, mais sont généralement émises par des sociétés de bonne réputation qui génèrent des bénéfices et ont la capacité de rembourser leurs dettes.

- Obligations de sociétés à rendement élevé, aussi appelées obligations de pacotille (Junk Bonds en anglais). Ces titres à revenu fixe ont une cote de crédit inférieure, ce qui signifie qu’ils présentent un risque plus élevé que les obligations de première qualité. Ces obligations offrent un taux d’intérêt plus élevé aux investisseurs en raison du risque plus élevé. Les émetteurs d’obligations à rendement élevé sont habituellement des entreprises en démarrage, des entreprises à forte intensité capitalistique ayant d’importants volumes de titres de créance en circulation ou des sociétés. 

La durée jusqu’à l’échéance des obligations gouvernementales et de sociétés peut s’échelonner d’un an à dix ans, mais des obligations à plus long terme peuvent également être émises.

Bon à savoir sur les échéances des obligations et leurs cotes de crédit:

  • Les investisseurs exigeront des rendements plus élevés sur les obligations à long terme.
  • Les investisseurs exigeront des rendements plus élevés sur les obligations ayant une cote de crédit inférieure. 

Principaux termes à connaître au sujet des obligations

Avant d’explorer le fonctionnement des titres à revenus fixes, voici les termes les plus courants, qui vous seront utiles pour mieux comprendre les caractéristiques des titres à revenu fixe.

- Valeur nominale (valeur à l’échéance) : Les obligations sont émises par parts de 1 000 $ et, à l’échéance, l’investisseur reçoit leur valeur nominale. Le calcul du paiement des intérêts est également fondé sur la valeur nominale de 1 000 $. Veuillez noter qu’à l’émission et pendant la durée des obligations, le cours fluctue et peut être supérieur (taux plus élevé) ou inférieur à la valeur nominale.

- Taux de coupon : Taux d’intérêt versé sur la valeur nominale de l’obligation, exprimé en pourcentage. Dans la plupart des cas, les intérêts sont versés semestriellement sur les titres à revenu fixe. Vous trouverez plus d’explications sur le taux de coupon dans la section « Incidence des taux d’intérêt sur les obligations » ci-après.  

- Taux de rendement : Pour calculer le taux de rendement d’un titre à revenu fixe, prenez le taux de coupon de l’obligation et divisez-le par le cours obligataire actuel du marché. 

Taux de coupon / cours obligataire actuel du marché = rendement

Étant donné que les cours des titres à revenu fixe peuvent être supérieurs ou inférieurs, les investisseurs voudront connaître le rendement réel à l’achat.

  • Lorsque l’obligation se négocie à prime, le taux de rendement est inférieur au taux de coupon.
  • Lorsque l’obligation se négocie à escompte, le taux de rendement est supérieur au taux de coupon.

- Date d’échéance : Date de fin du titre à revenu fixe; le détenteur de l’obligation recevra un dernier versement d’intérêts et la valeur nominale de l’obligation. Certaines obligations, habituellement les obligations de sociétés, comportent une caractéristique de prolongation, c’est-à-dire que l’obligation a une échéance initiale qui peut être allongée par l’émetteur. Ces obligations seront assorties de deux dates d’échéance.

Comment fonctionnent les obligations? 

Supposons qu’un investisseur souhaite acheter une obligation municipale et qu’il dispose de 10 000 $. Après examen des inventaires, l’investisseur constate qu’une nouvelle émission d’obligations municipales est offerte; le taux de coupon est de 4,00 %, la durée jusqu’à l’échéance est de cinq ans et le cours obligataire correspond à la juste valeur. Dans ce cas, le taux de coupon et le taux de rendement seront les mêmes.  

L’investisseur recevra des versements d’intérêts totalisant 400 $ par année selon une périodicité semestrielle (à raison de 200 $ tous les six mois) pendant cinq ans; à l’échéance, il touchera également le capital investi de 10 000 $. Le montant sera comptabilisé le jour ouvrable suivant dans les liquidités du compte de courtage. 

Incidence des taux d’intérêt sur les obligations

L’une des règles de base des placements en titres à revenu fixe est que, dans un contexte normal de courbe des taux, le taux de rendement augmente à mesure que l’échéance des obligations augmente. Les investisseurs exigent des taux d’intérêt plus élevés pour prêter des fonds à long terme.

De plus, il existe une relation inverse entre la valeur des obligations et la hausse ou la baisse des taux d’intérêt. Un autre facteur qui influera sur la valeur de l’obligation est le taux de coupon et la date d’échéance de l’obligation. Toutes choses étant égales par ailleurs, les règles suivantes s’appliquent :

  • La hausse des taux d’intérêt entraîne généralement une baisse de la valeur des obligations. 
  • Lorsque les taux d’intérêt augmentent, les obligations dont l’échéance est plus courte ou dont le taux de coupon est plus élevé seraient moins affectées (et vice versa).
  • La baisse des taux d’intérêt entraîne normalement une hausse de la valeur des obligations. 
  • Lorsque les taux d’intérêt diminuent, les obligations à échéances plus longues ou de taux de coupon plus bas peuvent augmenter davantage (et vice versa).
Taux d’intérêt Prix de l’obligation ($)
Obligation à faible taux de coupon
Obligation à taux de coupon élevé   Échéance plus courte   Échéance plus longue
En hausse
Baisse Descend plus ($) Descend moins ($) Descend moins ($) Descend plus ($)
En baisse
Hausse Augmente plus ($) Augmente moins ($) Augmente moins ($) Augmente plus ($)

Ces variations font fluctuer le cours des obligations existantes de sorte que le cours obligataire peut se négocier à prime (c.-à-d. à un niveau plus élevé que la valeur nominale) ou à escompte (à un niveau moins élevé que la valeur nominale).

Comment acheter des titres à revenu fixe auprès de BNCD?

Avantages et inconvénients des obligations

Avantages
Inconvénients


Les obligations sont généralement moins risquées que les actions et ne suivent pas nécessairement les marchés boursiers. Elles contribuent à la diversification d’un portefeuille.
Les titres à revenu fixe offrent généralement un rendement inférieur à celui des actions à long terme.
Le taux de coupon des obligations procure un revenu stable et prévisible à l’investisseur.

Le risque d’inflation est un problème, car le taux de coupon est fixe pour la plupart des obligations. Si l’inflation est supérieure à ce taux, le pouvoir d’achat de l’investisseur peut s’éroder.
Les obligations gouvernementales présentent un risque inferieur et une protection du capital supérieure à ceux des actions.

Le risque de crédit désigne le risque de défaillance de l’émetteur (obligations de sociétés) et de liquidité (devoir vendre l’obligation avant l’échéance à un prix désavantageux).

Comment puis-je ajouter des obligations à mon portefeuille? 

Les firmes de courtage direct offrent des obligations à leur clientèle par l’intermédiaire de leur plateforme en ligne, moyennant habituellement un montant d’achat minimal. Contrairement aux actions, il n’existe pas de marché centralisé pour l’achat et la vente d’obligations et chaque courtier gère ses propres stocks. 

Une autre option consiste à acquérir des parts de fonds communs de placement ou de Fonds négociés en bourse (FNB) qui investissent dans des titres à revenu fixe, détiennent de nombreux placements et offrent la diversification. Dans le secteur des FNB, les investisseurs ont le choix de FNB à gestion passive ou active et de FNB qui ne proposent que des obligations gouvernementales ou de sociétés ou un volet mixte. 

Trouvez des opportunités d’investissement de FNB qui investissent dans les titres à revenus fixes grâce au Centre FNB.

Visionnez notre tutoriel.

Les obligations peuvent vous aider à diversifier vos placements. 

Selon vos objectifs de placement et vos besoins de revenu, l’ajout de titres à revenu fixe offre la possibilité d’atténuer les hauts et les bas de votre portefeuille et de contribuer à vos rendements. Les clients de Banque Nationale Courtage direct ont accès à des obligations individuelles et peuvent aisément effectuer des recherches dans l’inventaire de titres pour repérer ceux qui répondent le mieux à leurs attentes. De nombreux FNB et fonds communs de placement peuvent être trouvés au moyen des outils mis à leur disposition pour affiner leurs recherches.

¹Capital Markets Fact Book, 2022 (en anglais seulement)

Points à retenir :

- Les obligations et les titres à revenu fixe peuvent permettre aux investisseurs d’appliquer des stratégies de diversification et de gestion des risques à leurs placements. 

- Une obligation est un prêt consenti par un investisseur à un emprunteur, qui peut être un gouvernement ou une société mobilisant des fonds pour financer des projets et des activités.  

- Les termes « titres à revenu fixe » ou « obligations » se divisent en deux catégories : les obligations gouvernementales et les obligations de sociétés.

- Les obligations de sociétés procurent normalement un rendement plus élevé que les obligations gouvernementales en raison du risque accru de défaillance.

- Les investisseurs exigent des taux d’intérêt plus élevés pour prêter des fonds à plus long terme, de sorte qu’une échéance plus longue peut leur procurer un meilleur rendement.

- Termes à retenir

  • Valeur nominale (valeur à l’échéance)
  • Taux de coupon : Taux d’intérêt versé sur la valeur nominale de l’obligation, exprimé en pourcentage 
  • Rendement : Taux de coupon / cours obligataire actuel du marché = rendement
  • Date d’échéance : Date de fin d’un titre à revenu fixe

- Avantages des obligations

  • Les obligations sont généralement moins risquées que les actions.
  • Le taux de coupon permet de prévoir le rendement des obligations des investisseurs.
  • Les obligations gouvernementales présentent un risque inférieur et une protection du capital supérieure à ceux des actions.

- Inconvénients des obligations

  • Il se peut que le rendement des obligations soit inférieur à celui des actions à long terme.
  • Le risque d’inflation est un problème, car les obligations sont assorties d’un taux d’intérêt fixe sur la plupart des obligations, mais si l’inflation est supérieure au taux d’intérêt, le pouvoir d’achat des investisseurs s’érode.
  • La vente d’une obligation avant l’échéance peut compromettre la capacité d’obtenir un prix avantageux.

- Les investisseurs qui détiennent des portefeuilles modestes ou qui souhaitent diversifier davantage leur portefeuille peuvent opter pour des obligations de FNB et de fonds communs de placement.

- Apprenez comment acheter des titres à revenu fixe auprès de BNCD 

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

Catégories

Catégories