Obligations – Un marché en difficulté

02 novembre 2018 par Banque Nationale
Obligations – Un marché en difficulté

Depuis 3 ans le rendement offert par les obligations a subi des vents de face. Pour un investisseur, l’achat d’obligations aura toujours été synonyme de sécurité et d’un rempart efficace contre la volatilité des actions. D’ailleurs, si on se fie aux rendements des 15 dernières années, celles-ci ont offert un rendement stable et suffisamment élevé pour combattre le niveau d’inflation. 

Or, depuis 3 ans, la situation a changé. À preuve, voici la performance du marché obligataire canadien mesurée par l’indice FTSE TMX obligations canadiennes au 2 octobre 2018:

 

Année 2018

1 an

3 ans

FTSE TMX - Obligations Canadiennes

-1.02

1.15

1.14


Compte tenu que de nombreux investisseurs possèdent une part d’obligations dans leur portefeuille, cela aura conséquemment été une source de sous performance depuis 3 ans.

Pour un portefeuille de type conservateur qui alloue entre 55 à 70% dans les revenus fixes (obligations), on comprendra que l’impact a été plus important qu’un portefeuille de type croissance (15 à 30% d’allocation). De ce fait, les approches d’investissement plus prudentes ont possiblement généré la déception et des questionnements dû à la faiblesse des rendements. Est-ce la bonne stratégie à adopter sachant que la bourse américaine, mesurée par l’indice SP 500, carbure à des rendements annualisés de plus de 15% depuis 3 ans ?

Quelle est votre stratégie ?

Dans un portefeuille diversifié, la difficulté connue par les obligations aura été compensée, en partie, par la bonne tenue des actions. Pour l’investisseur prudent, il est important de se rappeler pourquoi il a choisi ce type de profil. On associe souvent la prudence en investissement à la recherche, avant tout, d’une diminution du risque et de la préservation du capital mais au coût d’un rendement moins élevé.

Depuis 3 ans, une approche prudente aura continué de générer des rendements positifs et capables de lutter contre l’inflation. En somme, l’objectif de préserver le capital contre l’effritement du pouvoir d’achat est accompli. La diversification prudente aura fait son travail et désirer changer de stratégie afin de calquer le rendement élevé des indices boursiers pourrait résulter en une prise de risque non compatible avec vos objectifs.

Des correctifs à apporter ?

Posez-vous la question suivante : Outre la quête d’un rendement supérieur suis-je prêt à prendre plus de risque pour l’obtenir? Certains outils vous permettront de mieux identifier si votre positionnement actuel est convenable ou doit être revu. 

Jean-Philippe Bernard est conseiller à la Financière Banque Nationale. La Financière Banque Nationale est une filiale en propriété exclusive indirecte de la Banque Nationale du Canada. La Banque Nationale du Canada est une société ouverte inscrite à la cote de la Bourse de Toronto (NA:TSX). Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles de la Financière Banque Nationale. Les informations contenues aux présentes proviennent de sources que nous jugeons fiables ; toutefois, nous n’offrons aucune garantie à l’égard de ces informations et elles pourraient s’avérer incomplètes. Les titres ou les secteurs mentionnés dans cette chronique ne s’adressent pas à tous les types d’investisseurs et ne devraient en aucun cas être considérés comme une recommandation. Veuillez consulter votre conseiller en placement afin de vérifier si ce titre ou secteur vous convient et pour avoir des informations complètes, incluant les principaux facteurs de risques.

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

Catégories

Catégories