Investisseur autonome: pourquoi investir dans les FNB?

15 août 2017 par Banque Nationale
Investisseur autonome: pourquoi investir dans les FNB?

De nos jours, un investisseur autonome peut gérer son portefeuille en quelques clics et être maître de sa destinée financière. Loin d’être marginal, près du quart des investisseurs québécois font maintenant du placement autonome.

Cela dit, investisseur autonome ou pas, le monde des placements comporte toujours des risques. Les fonds négociés en Bourse (FNB) peuvent se révéler une bonne avenue pour veiller à diversifier son portefeuille. Voici les avantages à tirer des FNB lorsqu’on tient les rênes de ses placements.

L’hybride parfait entre action et fonds indiciels

Les FNB se négocient en Bourse comme une action. Sauf qu’au lieu de jeter tout son dévolu dans une entreprise, on profite d’un panier de titres à partir duquel on peut diversifier son portefeuille.

Comme les titres boursiers, ils sont hautement liquides: on peut les vendre quand on le veut sans les pénalités associées aux retraits qu’imposent les fonds de placement ou les certificats de placement garantis.

On paiera également des frais de gestion moins élevés que d’autres fonds puisque leurs gestionnaires s’en tiennent à investir dans les mêmes titres que les indices de référence, comme le S&P 500.

De plus, l’impôt peut grandement entamer le rendement de certains fonds de placement, alors que si l’on investit dans des FNB, il est possible d’améliorer son efficacité fiscale grâce à la diversification.

Il est aussi possible de réduire la volatilité normalement rattachée aux actions en investissant dans des FNB qui se concentrent dans des secteurs plus « conservateurs », comme les services publics ou les soins de santé.

Quels avantages pour un investisseur autonome?

Pour ceux qui gèrent eux-mêmes leurs placements, cette diversification des FNB a d’autant plus d’importance.

Investir dans les actions d’une société, comme Microsoft, requiert énormément de connaissances et de temps. Lecture des rapports annuels, observation des tendances dans un secteur… Tout ça pour réussir à faire un choix éclairé et, au mieux, arriver à obtenir le même rendement que le marché.

Les grands manitous financiers que sont Warren Buffett et, à une échelle nationale, Dan Bortolotti du blogue CouchPotato, ne cessent de le répéter: si votre emploi à temps plein n’est pas de sélectionner des sociétés dans lesquelles investir, ne perdez pas votre temps à essayer. Même les professionnels réussissent rarement à frapper un coup de circuit et à battre le marché.

Les FNB permettent une gestion plus passive où l’on peut gérer la répartition de ses actifs dans des fonds qui offrent un bon rendement, au meilleur coût.

Les facteurs à considérer

Voici les principaux facteurs à évaluer avant d’investir dans un fonds négocié en Bourse:

  • L’indice de référence: deux FNB qui évoluent dans le même secteur peuvent copier des indices différents et présentent donc des risques et des rendements différents. Assurez-vous que l’indice correspond à vos attentes. De plus, certains indices contiennent des titres peu négociés, ce qui rend la reproduction de leur composition plus difficile.
  • L’efficacité fiscale: certes, les fonds négociés en Bourse sont plus intéressants d’un point de vue fiscal que les fonds communs de placement. Toutefois, les FNB n’évitent pas l’impôt, notamment lorsqu’ils comprennent des titres internationaux où il y a un risque de payer en double les retenues sur les dividendes.
  • Les commissions d’achat et de vente: si vous effectuez des transactions fréquentes, les frais de courtage peuvent vite faire boule de neige et miner vos rendements, tandis qu’en investissant un gros montant sans y toucher pendant longtemps, ces frais n’ont pas autant d’incidence.
  • La diversité: plus un FNB est diversifié, mieux il reflète la performance de la catégorie d’actifs visée.
  • La liquidité: si on ne veut rien perdre au moment de l’achat et de la vente, mieux vaut miser sur des fonds qui jouissent d’une grande liquidité.

Les meilleurs FNB

Au Canada, plus de 150 fonds négociés en Bourse sont axés sur la production de revenu pour les investisseurs en quête de meilleurs rendements. En voici une liste:

  • FNB Vanguard High Dividend Yield (VYM)
  • iShares S&P/TSX Composite High Dividend ETF (XEI/TSX)
  • BMO Canadian Dividend ETF (ZDV/TSX)
  • BMO Mid-Term U.S. IG Corporate
  • iShares DEX HYBrid Bond Index XHB
  • PowerShares Senior Loan (CAD Hedged) Index ETF BKL
  • iShares U.S. High Yield Bond Index Fund (CAD-Hedged) XHY
  • PowerShares Fundam High Yield Corp Bond (CAD Hedged) Index ETF PFH

Peu importe le véhicule de placement que l’on choisit lorsqu’on veut gérer soi-même son portefeuille, on devrait toujours se souvenir de deux objectifs fondamentaux: viser à réduire ses coûts et maximiser la diversification de son portefeuille.

Découvrez d’autres astuces et conseils pour mieux gérer vos finances personnelles en vous inscrivant à l’infolettre Banque Nationale.

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

 

Catégories

Catégories