Les avantages de cotiser à un REEE

14 avril 2021 par Banque Nationale
REEE : les avantages

Ingénieur, enseignant, menuisier… Quel que soit le métier choisi, les parents veulent permettre à leurs enfants de réaliser leurs rêves. Les collèges, les universités et les écoles professionnelles peuvent coûter cher, quelle que soit la province dans laquelle vous résidez. Le coût moyen d'une année d'études de premier cycle peut facilement s'élever à quelques milliers de dollars.

Le REEE, Régime enregistré d’épargne-études, est un moyen efficace de s’assurer d’avoir l’argent nécessaire au moment opportun. De plus, grâce aux aides gouvernementales, les sommes déposées sont bonifiées.

Quand ouvrir un REEE?

Dès la naissance de l'enfant, le souscripteur - la personne qui ouvre le REEE - peut nommer un bénéficiaire à condition d’avoir un numéro d'assurance sociale et d’être résident canadien. Le REEE a une durée de vie de 36 ans.

Il existe deux types de REEE. Dans le régime individuel, un membre de la famille (parent, grand-parent, tante, oncle, frère et sœur) ou un ami de la famille peut cotiser au régime. Pour ce qui est du régime familial, en revanche, le bénéficiaire doit être lié par un lien de sang ou d’adoption avec le souscripteur.

Pourquoi investir dans un REEE?

Le principal attrait du REEE est qu'il vous permet de bénéficier de diverses subventions fédérales et provinciales qui peuvent augmenter vos cotisations de 20 % à 30 %, si l'on tient compte de certains incitatifs provinciaux. Lorsqu'elles sont maximisées, ces subventions peuvent ajouter plusieurs milliers de dollars à la valeur du REEE.

En voici quelques-unes :

1- La Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE)

La SCEE représente 20 % de la première tranche de 2 500 $ de cotisations par année, jusqu’à concurrence de 500 $ par année, par enfant. La somme totale des contributions versées par le gouvernement canadien ne peut pas dépasser 7 200 $ par enfant. La bonification de l’épargne prend fin lorsque l’enfant bénéficiaire atteint l’âge de 17 ans. Le montant cumulatif des cotisations par enfant est fixé à 50 000 $.

2- L’Incitatif québécois à l’épargne-études (IQEE)

Avec l’IQEE, Québec verse l’équivalent de 10 % des contributions déposées, jusqu’à un maximum annuel de 250 $ par enfant. Le montant total cumulatif versé par le gouvernement québécois est fixé à 3 600 $ par enfant.

3 - Le Bon d’études canadien (BEC)

Les familles à faible revenu peuvent également recevoir le BEC. Cet incitatif à épargner tôt pour les études des enfants peut atteindre le montant de 2 000 $.

À quel type de rendement s’attendre?

En ouvrant un REEE par l'entremise d'un courtier direct, tel que Banque Nationale Courtage direct, et en gérant le compte en tant qu'investisseur autonome, le rendement des cotisations et des subventions variera en fonction de plusieurs facteurs liés aux marchés et au type de placement choisi. Les placements admissibles sont les mêmes que pour un REER, mais vos cotisations au REEE ne sont pas déductibles d'impôt. Toutefois, le capital demeure accessible en tout temps, et le capital ainsi que les revenus de placement fructifient à l’abri de l’impôt tant qu'ils demeurent dans le régime.

Cependant, votre stratégie de placement doit tenir compte de trois principaux éléments:

- Votre profil d’investisseur,
- L’âge du bénéficiaire
- Le nombre d’années restantes avant qu’il ne décide d’entreprendre ses études.

Au cours des premières années du régime, vous devriez prendre en considération les placements qui présentent un bon potentiel de croissance à long terme. Les années suivantes, la protection du capital accumulé pourrait être progressivement privilégiée, à mesure que s’approche le moment auquel les retraits devront être effectués.

Enfin, durant les dernières années du régime, il pourrait être préférable d’axer votre stratégie de placement sur la préservation du capital et des gains accumulés, tout en générant suffisamment de liquidités pour les retraits qui seront effectués par le bénéficiaire.

L’importance de cotiser tôt

Contrairement aux cotisations à un REER, où les fonds seront nécessaires dans plusieurs décennies, le REEE est plus sensible au facteur temps pour ce qui est de profiter pleinement des avantages avant que l'enfant n'atteigne 17 ans. Il est important de commencer à investir le plus tôt possible afin de profiter au maximum des subventions et des rendements composés.

Grâce au REEE, les parents s’assurent qu’ils seront en mesure de payer les études de leurs enfants. Leur permettre de réaliser leurs rêves, quel beau cadeau à leur offrir!

Notes légales 

 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

 

 

Catégories

Catégories