Investir dans les obligations grâce aux FNB de titres à revenu fixe

04 février 2022 par Horizons ETFs Management
Un homme regarde des dessins de sacs d’argent sur un mur blanc.

Les Canadiens apprécient les titres à revenu fixe. À titre de comparaison, selon Banque Nationale du Canada Marchés financiers, les Canadiens consacrent actuellement 28 % de leurs portefeuilles de fonds négociés en bourse (FNB) à des titres à revenu fixe, contre seulement 18 % chez les Américains. C’est la pondération relative la plus élevée de tous les pays du monde en faveur des FNB de titres à revenu fixe!

Qu’est-ce qu’un FNB de titres à revenu fixe? 

Un FNB  est un fonds qui offre une exposition à un panier de titres et qui peut être acheté et vendu par l’entremise d’une bourse, comme la Bourse de Toronto (TSX).  Les FNB peuvent reproduire passivement des indices ou être gérés activement et offrir un accès à des catégories d’actif ou à des secteurs particuliers.

Pour leur part, les FNB de titres à revenu fixe offrent une exposition au marché des titres de créance et à plusieurs émissions d’obligations. Ces FNB ont changé la donne en permettant aux investisseurs d’avoir une exposition aux titres à revenu fixe par le biais de la bourse. Les obligations ne sont généralement offertes qu’aux négociateurs institutionnels dans les marchés hors bourse qui ne sont pas accessibles à la plupart des investisseurs particuliers. Les FNB de titres à revenu fixe offrent une diversification grâce à une exposition à plusieurs émissions d’obligations, ce qui réduit les risques liés à la sélection d’une seule émission.

En 2022, le marché canadien des FNB de titres à revenu fixe représente environ 87 milliards de dollars d’actifs sous gestion. À l’instar des actions, la catégorie des titres à revenu fixe est un vaste univers qui comprend des dizaines de sous-catégories et d’instruments de créance, comme les bons du Trésor, les obligations d’État et de sociétés, les émissions de haute qualité et de qualité inférieure, ainsi que de nouveaux thèmes et de nouvelles catégories, comme les obligations vertes et les billets avec remboursement de capital à recours limité.

Quels sont les facteurs à considérer ?

Les investisseurs sont souvent surpris d’apprendre à quel point le marché des obligations est plus important que celui des actions : par exemple, aux États-Unis, le marché des obligations négociables a été en moyenne 79 % plus important que le marché des actions depuis 19951.

Cette différence prend tout son sens quand on sait que les marchés des actions regroupent des sociétés, tandis que les marchés de la dette comprennent également des institutions, des gouvernements et d’autres organisations. Ainsi, au lieu de choisir une stratégie consistant à sélectionner certains secteurs au moyen de FNB en fonction de leur potentiel, les investisseurs peuvent décider de faire de même avec les obligations en choisissant des placements ciblés par pays, secteurs, garanties d’actifs, ainsi que par catégorie d’investissement. 

En 2022, les investisseurs qui réfléchissent à la répartition de leurs placements en titres à revenu fixe pourraient tenir compte des tendances à long terme, comme les répercussions des changements climatiques et de l’inflation mondiale, et des tendances régionales, comme le vieillissement de la population.

Il y a de nombreux facteurs à prendre en compte, mais il est important que les investisseurs adoptent une approche à long terme pour les placements à revenu fixe. Reste à savoir si chaque investisseur a le temps de le faire et s’il désire adopter une approche active ou passive pour ses placements dans les FNB de titres à revenu fixe. 

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir nos articles, vidéos et événements sur l'investissement autonome. 

S'abonner à l'infolettre

Titres à revenu fixe à gestion passive ou active?

Choisir une gestion passive

Parmi les FNB qui offrent aux investisseurs une exposition facile aux obligations, on trouve les FNB de titres à revenu fixe passifs, c’est-à-dire les FNB qui suivent des indices d’émissions obligataires, sans gestionnaire de portefeuille actif. Ces produits constituent un bon moyen de regrouper plusieurs émissions obligataires corrélées en fonction de la notation, du secteur ou de la région.

Toutefois, la gestion indicielle, soit l’investissement passif, n’est pas une solution de placement parfaite.  Lorsqu’une catégorie d’actif est moins liquide, la gestion indicielle peut devenir moins efficace, même pour les grandes catégories d’actif comme les obligations de sociétés américaines à rendement élevé, les obligations de sociétés canadiennes ou les actions privilégiées canadiennes.

Cette disparité s’explique en partie par la construction des indices dans la catégorie des titres à revenu fixe. Bon nombre des grands indices de référence de titres à revenu fixe déterminent les pondérations de l’indice par le montant de la dette en cours. Pour les indices d’actions, la pondération en fonction de la taille de l’entreprise peut être un indicateur de la vigueur de l’entreprise, mais la pondération d’une entreprise en fonction de son niveau d’endettement ne constitue pas forcément un bon moyen de classer la valeur de l’émission dans un indice de titres à revenu fixe.

De plus, la liquidité peut poser problème. Dans les segments du marché des titres à revenu fixe où la liquidité est plus faible (comme les obligations à rendement élevé ou les actions privilégiées), il peut être plus difficile de trouver des sources d’émission. C’est particulièrement le cas lors de liquidation du marché, où les acheteurs peuvent ne pas disposer d’une capacité suffisante pour absorber le stock d’obligations.  À première vue, les placements dans les FNB indiciels de titres à revenu fixe peuvent sembler problématiques, mais bon nombre de ces problèmes sont structurels et relèvent de la catégorie d’actifs sous-jacente elle-même.

Sélectionner des FNB gérés activement

Les FNB de titres à revenu fixe à gestion active sont gérés par des négociateurs d’obligations et des gestionnaires de portefeuille chevronnés. Ces professionnels savent comment composer avec les complexités du marché des titres à revenu fixe, accéder aux émissions d’obligations privilégiées et trouver des rendements potentiels dans le contexte du marché. 

Les FNB de titres à revenu fixe à gestion active comportent généralement des frais de gestion et des coûts de transaction plus élevés, ce qui peut avoir une incidence sur le rendement. La gestion active signifie également que le FNB est fondé sur les décisions de négociation du gestionnaire. Il est donc essentiel d’examiner ses antécédents pour prendre une décision éclairée. 

Cependant, en 2022, étant donné l’état des marchés de titres à revenu fixe, un gestionnaire actif pourrait être un bon choix dans la recherche de rendement, vu les faibles taux d’intérêt.

La quête de revenu et de rendement dans un contexte de faibles taux d’intérêt

Pour les investisseurs à la recherche de revenu ou plus conservateurs, les FNB de titres à revenu fixe servent souvent à intégrer une exposition plus prudente au sein des portefeuilles. Par exemple, en 2021, la dynamique du marché stimulée par les mesures de relance liées à la COVID-19 et la faiblesse des taux d’intérêt ont dilué une partie de la valeur des placements à revenu fixe traditionnels. Cela est particulièrement vrai dans un contexte d’inflation, où le remboursement combiné du rendement et du capital pourrait ne pas dépasser l’inflation de façon importante. 

Dans ce contexte, pour trouver un rendement intéressant, certains investisseurs en titres à revenu fixe optent pour une approche tactique. Ils peuvent le faire en sélectionnant un gestionnaire actif capable de fournir ce rendement par le biais du mandat d’un FNB ou en choisissant de miser sur les obligations de pacotille et les obligations spéculatives, comme celles de marchés émergents ou de certaines sociétés. 

Ces stratégies peuvent être plus risquées que les placements traditionnels dans des obligations gouvernementales et des obligations de qualité supérieure, mais elles peuvent offrir des occasions de rendement supérieur à l’inflation et aux taux d’intérêt. Pour les investisseurs qui cherchent à accroître leur exposition aux titres à revenu fixe, mais qui ne veulent pas rater une hausse potentielle des marchés boursiers, cette approche pourrait convenir au contexte actuel. 

Perspectives des titres à revenu fixe pour 2022

Comme les marchés mondiaux depuis 2020 sont tout sauf prévisibles sous l’effet de la pandémie de COVID-19, les investisseurs qui cherchent à investir dans des titres à revenu fixe en utilisant des FNB devraient garder ces considérations à l’esprit pour l’année à venir.

Peu importe ce qui se profile à l’horizon pour les marchés des titres à revenu fixe en 2022, les investisseurs qui cherchent à accroître leur exposition aux titres à revenu fixe devraient tenir compte des avantages relatifs des FNB de titres à revenu fixe. Les FNB de titres à revenu fixe ont fait leurs preuves sur le marché : au plus fort de la volatilité liée à COVID-19 en mars 2020, les FNB de titres à revenu fixe sont demeurés liquides, même par rapport à leurs portefeuilles d’obligations sous-jacents. Les FNB de titres à revenu fixe sont une excellente innovation pour le marché des titres de créance. Ils ne sont pas près de disparaître et continueront d’être un avantage important pour les investisseurs en 2022 et dans les années à venir.

Prêt à investir? 
Ouvrez un compte

1The U.S. Bond Market May Be Much Different Than You Think It Is (lien en anglais)

Tout placement dans le FNB Horizons Indice Blockchain and Technologies géré par Horizons ETFs Management (Canada) Inc. (le « FNB ») peut donner lieu à des commissions, des frais de gestion et des dépenses. Le FNB n’est pas garanti, sa valeur fluctue fréquemment et son rendement passé pourrait ne pas se répéter. Le prospectus contient des informations détaillées importantes au sujet du FNB. Veuillez lire le prospectus avant d’investir.

Certains énoncés peuvent constituer des déclarations prospectives, notamment lorsque l’expression « s’attendre à » et des expressions semblables sont utilisées (y compris des variations grammaticales de celles-ci). Les déclarations prospectives ne constituent pas des faits historiques, mais correspondent plutôt aux attentes actuelles de l’auteur en ce qui a trait à des résultats ou à des événements futurs. Ces déclarations prospectives sont assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats ou les événements réels différeraient sensiblement des attentes actuelles. Ces facteurs, et d’autres facteurs devraient être examinés attentivement et les lecteurs ne devraient pas se fier indûment à ces déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives sont faites à la date des présentes et les auteurs ne s’engagent pas à mettre à jour les déclarations prospectives contenues aux présentes, que ce soit par suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou autrement, sauf dans la mesure requise par la loi.

Les points de vue et opinions exprimés dans le présent document ne reflètent pas nécessairement les points de vue de Horizons ETFs Management (Canada) Inc. Tous les commentaires, opinions et points de vue exprimés sont d’ordre général et ne devraient pas être considérés comme des conseils de placement pour acheter ou vendre les titres mentionnés. Avant de décider d’investir, veuillez consulter votre conseiller en placements.

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

Catégories

Catégories