Devriez-vous acheter une option d’achat ou de vente?

12 septembre 2022 par Banque Nationale Courtage direct
Des investisseurs voient leurs titres et dividendes s’accroître.

Les investisseurs se doivent d’étudier et d’élaborer leur propre stratégie de placement, surtout dans le marché des options, qui peut sembler plus complexe que celui des actions.

Apprenez-en plus sur la différence entre les actions et les options dans cet article.

Un investisseur peut trouver approprié d’acheter des options de vente qui offrent une protection en cas de baisse si la position sous-jacente perd de la valeur (aussi appelée stratégie d’option de vente de protection). Parallèlement, un autre investisseur cherchera à prendre une position inverse et à acheter des options d’achat pour générer un rendement si l’action sous-jacente gagne en valeur.

Dans cet exemple, le premier investisseur utilise des options pour se protéger contre un marché baissier potentiel défini par la chute des cours des actions. Cette stratégie s’est avérée particulièrement utile aux investisseurs en 2022, alors que le marché haussier qui durait depuis plusieurs années a pris fin.

En revanche, le deuxième investisseur utilise des options pour profiter d’un marché haussier où les actions prennent de la valeur. Ainsi, cette stratégie s’est probablement avérée efficace pour les investisseurs avant 2022 et la réaction des marchés à la guerre en Ukraine et à la flambée de l’inflation, parmi plusieurs autres catalyseurs négatifs.

À quoi servent les options de vente?

Les options de vente permettent aux investisseurs d’adopter une perspective baissière à l’égard d’un titre. L’opération donne au porteur le droit de vendre l’action à un prix fixe si le cours de l’action dégringole. Toutefois, si l’investisseur détient déjà le titre dans son portefeuille et qu’il achète une option de vente, il exécute une stratégie d’option de vente de protection qui vise à le protéger contre les pertes, à la manière d’une police d’assurance.

Quelles mesures doivent être prises après l’achat d’options de vente?

Dans le cas du premier investisseur qui exploite les options de vente pour protéger ses investissements, sa position peut évoluer de deux façons, selon la hausse ou la baisse de l’action sous-jacente.

La valeur de l’action augmente : liquider l’option de vente (ou la laisser expirer)

Si la valeur de l’action augmente, l’investisseur s’attend à ce que la valeur de l’option de vente protectrice diminue. Il peut chercher à vendre l’action et à empocher un bénéfice, tout en essayant de se débarrasser de l’option de vente, à condition qu’il reste une prime liée au prix.

La valeur de l’action diminue : conserver l’option de vente (ou exercer l’option de vente)

Si les actions sous-jacentes perdent de la valeur, les options de vente s’apprécieront et compenseront partiellement ou entièrement les pertes. Les investisseurs pourraient envisager de conserver la position jusqu’à la date d’échéance. En revanche, s’ils ne croient plus aux paramètres fondamentaux de la société, ils peuvent se prévaloir de l’option de vente pour vendre le titre au prix de levée.

À quoi servent les options d’achat?

Une stratégie d’option d’achat est conçue pour générer un profit et accroître la valeur totale d’un portefeuille, car elle donne à l’acheteur le droit d’acheter l’action sous-jacente au prix de levée. Il s’agit donc d’un outil pour les investisseurs qui ont une prévision haussière pour la société.

Lisez cet article pour en savoir plus sur les options d’achat.

Que faire après l’achat d’options d’achat?

La valeur de l’action diminue : possibilité d’ajouter des contrats d’options ou de subir une perte

Si le porteur d’une option d’achat voit l’action sous-jacente perdre de la valeur, son placement perdra vraisemblablement de la valeur. À ce stade, l’investisseur pourrait envisager d’étoffer sa position en achetant des contrats d’options supplémentaires, parce qu’il croit que le marché a tort et que l’action devrait rebondir rapidement.

La deuxième option consiste à subir une perte sur l’option d’achat. Dans ce cas, l’investisseur reconnaît que sa stratégie de négociation n’a pas fonctionné comme prévu et que des pratiques prudentes de gestion des risques doivent prévaloir.

La valeur de l’action augmente

C’est le scénario optimal pour tout acheteur d’options d’achat. L’investisseur peut liquider la position sur option en empochant un profit ou exercer l’option d’achat. Lorsque les investisseurs exercent une option d’achat, ils doivent disposer de fonds suffisants pour acquérir l’action au prix de levée. Autrement, il est tout à fait acceptable de vendre la position sur option.

Comparaison d’une option d’achat et d’une option de vente

En fin de compte, il est important de comprendre votre stratégie de placement, car elle détermine les mesures et la stratégie d’options que vous devrez prendre au fil du temps.

Inscrivez-vous au concours du Meilleur négociateur d’options au Canada pour mettre en pratique votre stratégie d’options avec des actifs numériques.

Inscrivez-vous dès aujourd’hui

Ce qu’il faut retenir :

  • Une stratégie d'options de vente de protection a pour but de se protéger contre les pertes - comme une police d'assurance.
  • Dans le cas du premier investisseur qui tire parti des options de vente, sa position peut évoluer de deux façons : l'action sous-jacente augmente ou diminue de prix.
    • La valeur de l’action augmente : liquider l’option de vente
    • La valeur de l’action baisse: conservez l’option de vente.
  • Une stratégie d'options d'achat est conçue pour générer un profit et accroître la valeur totale d'un portefeuille.
    • La valeur de l’action augmente: Fermer l'option d'achat en réalisant un profit ou exercer l'option pour posséder les actions.
    • La valeur de l’action baisse: l'option d'achat perdra de sa valeur et expirera probablement sans valeur si l'action ne rebondit pas.
  • L'essentiel est qu'il est important de comprendre votre thèse d'investissement car elle détermine les actions, et la stratégie d'options, que vous devez prendre au fil du temps.

© Bourse de Montréal Inc., 2022. Tous droits réservés. Il est interdit de reproduire, de distribuer, de vendre ou de modifier le présent article sans le consentement préalable écrit de Bourse de Montréal Inc. Les renseignements qui figurent dans le présent article sont fournis à titre d’information seulement. Les points de vue, les opinions et les conseils contenus dans le présent article sont uniquement ceux de l’auteur. Ni Groupe TMX Limitée ni ses sociétés affiliées ne garantissent l’exhaustivité des renseignements qui figurent dans le présent article et ne sont responsables des erreurs ou des omissions que ceux-ci pourraient comporter ni de l’utilisation qui pourrait en être faite. Le présent article ne vise aucunement à offrir des conseils d’ordre juridique, comptable, fiscal ou financier ou encore des conseils de placement, entre autres, et on ne devrait pas s’y fier à de telles fins. L’information présentée ne vise pas à encourager l’achat de titres inscrits à la Bourse de Montréal, à la Bourse de Toronto ou à la Bourse de croissance TSX. Le Groupe TMX et ses sociétés affiliées ne cautionnent ni ne recommandent les titres mentionnés dans le présent article. Bourse de Montréal et MX sont des marques déposées de Bourse de Montréal Inc. TMX, le logo de TMX, « The Future is Yours to See. » et « Voir le futur. Réaliser l’avenir. » sont des marques déposées de TSX Inc. et elles sont utilisées sous licence.

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

 

Catégories

Catégories

 

 


La finance est une drôle

de langue.

 

Nos webinaires sont là

pour vous aider.

 

Voir le calendrier