Briser les mythes liés aux FNB

12 juillet 2021 par Banque Nationale
FNB : briser les mythes

Les fonds négociés en bourse (FNB) sont devenus la base des portefeuilles de placements des investisseurs, mais, bien que beaucoup de leurs avantages soient connus, de fausses idées ont pris racine. Les FNB constituent une innovation majeure au sein des marchés financiers et permettent à plus d’investisseurs d’accéder à différentes catégories d’actif et d’obtenir une meilleure exécution de leurs opérations sur des portefeuilles plus diversifiés.

L’engouement pour les FNB, comme c’est le cas pour les nouveaux produits, entraîne également plusieurs mythes et fausses idées. Il est important que les clients comprennent le fonctionnement des FNB de façon à pouvoir les utiliser comme outils de placement en toute confiance et en étant bien informés.

Mythe : Les FNB sont comme des actions.

Réalité : Les FNB se négocient en Bourse comme les actions, mais ces dernières sont offertes en quantité limitée. Un FNB est un fonds à capital variable qui peut offrir de nouvelles parts pour répondre à la demande. Les mainteneurs de marché offrent continuellement de nouvelles actions et créent de nouvelles parts au besoin.

Mythe : Les actions et les fonds ont de meilleurs rendements que les FNB.

Réalité : La gestion active peut produire un rendement nettement supérieur; le défi est d’atteindre cet objectif de façon constante au fil du temps. Les FNB peuvent dégager un rendement supérieur lorsque l’ensemble du marché progresse ou lorsque des frais plus élevés et une sélection défavorable de titres nuisent aux gestionnaires actifs.

Mythe : Les FNB ne sont pas liquides.

Réalité : Les FNB peuvent accéder à la liquidité de leurs portefeuilles sous-jacents. Par conséquent, un FNB de moindre envergure ou une opération dont le volume est important par rapport à sa taille ne fera pas fluctuer la valeur marchande du FNB. De plus, les cotes des FNB sont constamment actualisées comme pour les actions. Les mainteneurs de marché détiennent habituellement une opération compensatrice sur la négociation du FNB qui neutralise l’incidence du marché sur les titres sous-jacents.

Mythe : Les FNB provoquent des krachs boursiers.

Réalité : Tout comme les actions, les FNB dépendent de l’intégrité des marchés. S’il survient un événement majeur ou si l’humeur des investisseurs change radicalement, il faut s’attendre à ce que les FNB suivent l’évolution du marché. Le prix d’un FNB est établi en fonction de ses portefeuilles sous-jacents, et non l’inverse. L’hypothèse selon laquelle les FNB ont affecté la stabilité du marché à mesure qu’ils prenaient de l’ampleur ne tient donc pas la route.

La liquidité véritable d’un FNB

Comment fonctionne le mécanisme de liquidité d’un FNB ?

Premier niveau de liquidité – sur le parquet de la bourse

L’interaction entre acheteurs et vendeurs crée le premier niveau de liquidité du FNB. Cette liquidité naturelle s’établit lorsque l’ordre de vente d’un porteur de parts est jumelé à l’ordre d’achat d’un acheteur sur le parquet. Les FNB populaires et établis qui présentent des volumes de négociation élevés peuvent ainsi devenir plus liquides que leurs titres sous-jacents.

Deuxième niveau de liquidité – activités des mainteneurs de marché

Les mainteneurs de marché sont chargés d’inscrire les offres d’achat et de vente à la bourse. Cela augmente la liquidité et permet à l’acheteur ou au vendeur d’effectuer des opérations en limitant ses frais de négociation. Les mainteneurs de marché inscrivent continuellement les parts à un prix qui reflète l’écart du portefeuille sous-jacent.

Troisième niveau de liquidité – création de parts en fonction des titres sous-jacents

Les mainteneurs de marché peuvent compenser une hausse de la demande en créant des parts supplémentaires. En revanche, lorsque la demande diminue, ils peuvent racheter des parts pour resserrer l’offre. Dans le cas d’un ordre d’achat important, le mainteneur de marché achète le panier de titres et passe un ordre de création auprès du fournisseur du FNB.

Lorsqu’on évalue des FNB, c’est la liquidité des titres sous-jacents qui compte. La véritable liquidité d’un FNB se mesure en fonction de la liquidité de ses titres sous-jacents et peut être accrue au moyen de FNB matures.

Graphique achat FNB

Le graphique ci-dessous illustre une opération importante sur un FNB à revenu fixe. Une opération de 80 millions de dollars n’a pas eu d’incidence sur le prix d’exécution de l’opération. On mesure mieux la liquidité véritable d’un FNB en évaluant celle des titres qui le composent. Cette liquidité véritable permet d’exécuter un nombre appréciable d’ordres, sans incidence sur le prix du FNB lui-même.

Graphique achat FNB

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

 

Catégories

Catégories