Banque Nationale Courtage direct
Accueil Commencer à investir
Tarification
Services
Outils et tutoriels
Centre éducatif
Webinaires et actualités
Vous serez dirigé vers la page de connexion
FERMER

Qu’est-ce qu’un certificat de placement garanti (CPG)?

23 janvier 2024 par Banque Nationale Courtage direct
Image d’un couple qui révise leurs investissements.

Les certificats de placement garanti (CPG) font partie des nombreux produits de placement que l’on peut détenir dans un compte d’investissement autonome. Classés comme des titres à revenu fixe, les CPG sont une option de placement de plus en plus intéressante et à faible risque qui peut jouer un rôle important dans un portefeuille de placement diversifié.


La finance est une drôle

de langue.

 

Nos webinaires sont là

pour vous aider.

 

Voir le calendrier

 

CPG – Définition et taux

Un certificat de placement garanti (CPG) fonctionne comme un dépôt spécial, où, après une période fixe de mois ou d’années, appelée échéance, vous récupérerez votre argent ainsi que les intérêts courus.

Les CPG sont souvent appelés dépôts à terme parce que, lorsque vous achetez un CPG, vous acceptez de déposer une somme d’argent à l’institution financière ou à la banque pour une période déterminée. Habituellement, plus la durée du CPG est longue, plus le taux d’intérêt sur le montant déposé est élevé.

Les échéances peuvent aller de 30 jours à 10 ans, mais la plupart des gens choisissent des CPG de 1 à 5 ans. Bien que la plupart des CPG comportent habituellement un placement minimal de 500 $ ou de 1 000 $, des montants minimums plus élevés peuvent être exigés dans certains cas.

Les CPG peuvent verser des intérêts sur une base mensuelle, semestrielle ou annuelle. Les CPG qui versent des intérêts chaque année offrent généralement des taux d’intérêt plus élevés. Il est possible de demander que les intérêts soient réinvestis dans le placement, en capitalisant les bénéfices. Les CPG sont disponibles auprès de la plupart des firmes de courtage en ligne et peuvent être détenus dans des comptes enregistrés ou non enregistrés.

Quels risques y a-t-il à investir dans un CPG?

Les CPG sont émis par des institutions financières et sont également protégés par la Société d’assurance-dépôts du Canada (SADC). Pour de nombreuses personnes, la solidité perçue de l’institution financière qui a émis le CPG et la protection supplémentaire de la SADC sont suffisantes pour considérer les CPG comme un placement fiable qui comporte un faible risque de perte en capital.

Picto inspiration

Le saviez-vous? La SADC offre une protection allant jusqu’à 100 000 $ pour les dépôts de CPG effectués dans les institutions financières canadiennes participantes. Le programme de la SADC protège les gens qui ont investi en cas de défaillance ou de faillite de l’émetteur d’un CPG.

Comment fonctionnent les CPG?

Les CPG sont des prêts consentis à une institution financière par des particuliers pour une période déterminée. En échange, l’institution financière paye des intérêts sur le capital. Outre les différentes échéances et les différents taux d’intérêt, il existe également différents types de CPG. L’intérêt généré par un CPG peut être considéré comme un revenu imposable. C’est donc une bonne idée de consulter votre comptable pour établir une stratégie qui répond à vos besoins et à votre situation fiscale.

Quels sont les différents types de CPG?

  • Encaissable – Après une période d’attente initiale de 30 à 90 jours, ces CPG peuvent être encaissés sans pénalité. Certains CPG encaissables peuvent être assortis de montants minimums de rachat et de solde, ce qui limite le montant que vous pouvez retirer avant la fin de l’échéance.
  • Rachetable – Ces CPG sont généralement plus souples que les CPG encaissables, mais comportent habituellement une indemnité de rachat anticipé.
  • À échéance fixe – Un CPG à échéance fixe comporte une période de placement déterminée et, par conséquent, offre des taux d’intérêt plus élevés que les CPG encaissables ou remboursables. Les échéances peuvent varier de 3 mois à 10 ans, et le rachat avant l’échéance entraîne une perte des intérêts courus et le paiement d’une indemnité.
  • Lié au marché – Un CPG lié au marché est un placement dont le rendement est variable et lié au rendement du marché ou de l’indice sous-jacent. À l’échéance, votre placement initial est garanti, mais les intérêts gagnés dépendent du rendement du marché. En période haussière, vous pouvez vous attendre à un rendement plus élevé sur votre placement.

Exemple de CPG

Vous investissez 5 000 $ dans un CPG à taux fixe d’un an offrant un taux d’intérêt composé annuel de 5,20 %.

La première année, les intérêts courus s’élèvent à 260 $ = 5 000 $ x 5,20 %.

La deuxième année, à l’échéance, les intérêts composés s’élèvent à 533,52 $ = 5 500 $ x 5,20 %.

Bénéfice total ou revenu d’intérêts après deux ans = 793,52 $

Exemple de GPG

Remarque : Cet exemple se fonde sur un CPG à taux fixe d’un an offrant un taux d’intérêt composé annuel de 5,20 %.

Devrais-je investir dans un CPG?

Dans la catégorie des titres à revenu fixe, les CPG peuvent jouer un rôle clé dans un portefeuille de placement diversifié et bien équilibré. En effet, cette catégorie d’actif moins risquée se retrouve dans de nombreux comptes de placements autogérés afin d’offrir une protection contre les fluctuations et la volatilité des marchés. Il s’agit souvent d’une question de préférence – nombreuses sont les personnes qui apprécient la simplicité d’un CPG.

Il est important de se rappeler que, dans certains cas, le taux de rendement des CPG ou des obligations peut ne pas surpasser l’inflation. Cela signifie qu’il est possible de perdre son pouvoir d’achat parce que l’argent ne croît pas au rythme de l’inflation. Il y a aussi un coût de renonciation puisque l’argent immobilisé dans un CPG non rachetable n’est pas disponible pour d’autres placements productifs de revenus.  Il en va de même pour les personnes qui investissent dans les obligations et qui doivent vendre leurs titres avant l’échéance, au risque d’obtenir un prix inférieur au prix d’achat initial.

Obligations et CPG

Les obligations représentent une autre option à faible risque, mais il y a des différences entre ces deux types de placements. Bien que les obligations puissent généralement offrir une plus grande souplesse et des rendements potentiellement plus élevés, elles peuvent être plus risquées et plus complexes à gérer que les CPG et ne sont pas protégées par le programme d’assurance de la SADC.

Comment puis-je acheter des CPG sur la plateforme BNCD?

La clientèle de BNCD peut se renseigner sur les taux, les échéances et les différents émetteurs de CPG en appelant notre équipe ou en utilisant le Centre de messages (lien sécurisé) sur la plateforme de négociation de BNCD. Une fois que vous avez choisi le CPG qui vous convient, présentez une demande à notre équipe.

Les CPG sont une option de placement simple et peu risquée pour les comptes d’investissement gérés de façon autonome, tant pour les les débutants que pour les investisseurs expérimentés. Même s’ils n’ont pas le dynamisme et les rendements potentiellement plus élevés des autres instruments de placement, ils peuvent être un atout à inclure dans un portefeuille d’investissement bien équilibré et diversifié. N’oubliez pas que même si les placements comportent des risques, la recherche et la planification réfléchie peuvent vous aider à faire fructifier votre argent.

Prêt à commencer à investir?

Ouvrez un compte

À retenir

  • Les certificats de placement garanti (CPG) sont classés comme des titres à revenu fixe et à faible risque.
  • Les CPG sont des prêts que l’on consent à une institution financière pour une période fixe en échange de revenus d’intérêts versés sur le capital.
  • Il existe plusieurs types de CPG. Les échéances peuvent varier de 30 jours à 10 ans, les taux d’intérêt peuvent différer et certains CPG peuvent être rachetés avant l’échéance, tandis que d’autres sont fixes.
  • Les CPG à longue échéance offrent habituellement des taux d’intérêt plus élevés.
  • Le revenu d’intérêts provenant d’un CPG est imposable.

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

Sous-catégories

Sous-catégories


La finance est une drôle

de langue.

 

Nos webinaires sont là

pour vous aider.

 

Voir le calendrier