Soyez le président de votre avenir

10 mars 2020 par Banque Nationale
Gerer finances familiales à deux

Selon une étude publiée par Statistique Canada en 2016, le nombre de familles à double revenu a doublé, passant de 36 % en 1976 à près de 69 % en 2015. La vie moderne fait que nous sommes des gens occupés. Si vous êtes marié ou vivez dans une relation conjugale, il est efficace de diviser pour mieux régner. Le fait qu’une seule personne s’occupe de vos investissements combinés vous permet de vous concentrer sur la gestion du budget du ménage ou autre. Mais le fait qu’une seule personne gère un aspect de votre vie commune ne signifie pas que vous ne devez pas y réfléchir, poser des questions ou être intéressé. Le président d’une entreprise est occupé... c’est pourquoi il a un directeur des investissements (Chief Investment Officer ou CIO) pour gérer les investissements de l’entreprise... et ils se rencontrent régulièrement pour faire le point sur les progrès réalisés. Si vous avez décidé que votre partenaire doit gérer vos investissements, assurez-vous que vous êtes le président de votre avenir. Prenez vos finances en main, rencontrez-le régulièrement pour vous tenir informé et participez au processus. Si vous perdez votre CIO, pour quelque raison que ce soit, vous aurez les connaissances nécessaires pour relever les défis de la vie.

Ce n’est pas un manque de confiance

Dans ma pratique, bien plus de 50 % des conversations avec les clients sont avec des hommes. Bien que cela soit courant dans notre secteur, le schéma change lentement. D’après mon expérience, les femmes sont douées pour l’investissement. Certains de nos clients les plus prospères sont des femmes, mais plus de la moitié des femmes en couple ne participent pas à la gestion de leurs investissements. On pense généralement à tort que ce manque d’engagement est dû à un manque de confiance. À mon avis, notre secteur n’a pas parlé aux femmes d’une manière qui soit significative pour elles. La Financière Banque Nationale - Gestion de patrimoine reconnaît qu’un changement est nécessaire. Je suis fière que notre entreprise ait joué un rôle de premier plan dans le partenariat avec nos clientes. Les partenariats les plus fructueux sont ceux où les deux parties s’impliquent.

Les défis découlant d’une responsabilité exclusive

Lorsqu’une personne est seule responsable des investissements d’une famille, des difficultés surgissent lorsque cette personne n’est plus en mesure de le faire. La longévité des Canadiens ne cesse de s’améliorer. C’est une bonne chose. En 2018, les données recueillies par Statistique Canada indiquaient que la durée de vie moyenne des hommes et des femmes était de 80 et 84 ans respectivement. Les femmes vivent en moyenne plus longtemps que les hommes et il est probable qu’elles survivront à leur partenaire masculin. Même dans un mariage entre personnes du même sexe, il est probable qu’un partenaire survivra à l’autre. Ce n’est pas seulement le décès d’un partenaire qui fait basculer la responsabilité financière d’une relation ; plus de 50 % des mariages se terminent par un divorce. Si vous avez laissé à votre partenaire le soin de prendre seul les décisions financières, vous risquez de devoir apprendre à investir tout en vous remettant de la mort d’un conjoint ou de la fin d’un mariage.

Vous pouvez vous sentir seul

J’ai eu de nombreuses conversations avec des clients me demandant comment engager leur partenaire dans le processus d’investissement. La plupart du temps, cette question est posée par des hommes. Ils expriment leur frustration de voir que leur partenaire ne semble pas intéressée par leurs investissements ou la planification de leur retraite. Ce sentiment de frustration dénote une préoccupation : le bien-être de l’autre. L’inquiétude devient aiguë lorsque le seul décideur sent que sa vie tire à sa fin. Selon mon expérience, lorsque les deux partenaires sont engagés, la prise de décision résulte d’une approche équilibrée. Cela peut conduire à une plus grande réussite et une sécurité financière accrue. En tant que président de votre avenir, vous aurez les connaissances nécessaires pour faire face aux changements que la vie vous réserve.

Anna Hilberry, Conseillère associée en investissement, Financière Banque Nationale - Gestion de patrimoine.

Anna Hillberry

 

La Financière Banque Nationale - Gestion de patrimoine (FBNM) est une division de la Financière Banque Nationale inc. (FBN), ainsi qu’une marque de commerce appartenant à la Banque Nationale du Canada (BNC) qui est utilisée sous licence par la FBN. FBN est membre de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et du Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE), et est une filiale à part entière de NBC, une société publique cotée à la Bourse de Toronto (TSX : NA).

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

 

Catégories

Catégories