Qu’est-ce qu’une bonne diversification ?

15 juin 2018 par Banque Nationale
variété de cravates

Il est fréquent de retrouver un nombre élevé d’actions dans certains portefeuilles d’investisseurs autonomes. Il en résulte une concentration excessive en actions et ce, dans seulement quelques secteurs. Or, ce type d’allocation est susceptible d’entraîner un niveau de risque beaucoup plus élevé pour un portefeuille soi-disant diversifié. Lorsque les marchés boursiers deviennent chaotiques, ces investisseurs seront possiblement les premiers à subir d’importantes pertes puisque les actions constituent la seule classe d’actif qu’ils détiennent.

En réalité, une bonne diversification est plutôt synonyme d’une exposition à plusieurs classes d’actifs. Outre les actions canadiennes et mondiales, on pensera à des actifs peu ou pas corrélés aux marchés boursiers dont notamment :

  • Les obligations
  • Les titres immobiliers
  • Les métaux précieux
  • Les actifs alternatifs

Une répartition adéquate de votre portefeuille parmi différentes classes d’actifs produira un rendement à long terme plus linéaire diminuant ainsi les variations extrêmes. Le contexte actuel du marché — haussier depuis près de 10 ans — devrait d’ailleurs vous inviter à la prudence. Le moment est sans doute opportun de vous assurer que votre diversification est saine et cohérente.

Quels titres choisir pour diversifier votre portefeuille ?

Lors de l’intégration de plusieurs classes d’actifs au sein d’un portefeuille, il est important de ne pas diversifier à outrance non plus. Par exemple, les  fonds d’obligations canadiennes détiennent une multitude de titres corporatifs et gouvernementaux de sorte qu’un seul fonds pourrait très bien suffire pour couvrir votre univers obligataire. Quant à l’immobilier, il existe une multitude de fonds du secteur qui permettent d’investir dans des entreprises qui gèrent des portefeuilles d’immeubles. Si le marché immobilier canadien vous apparaît trop cher ou trop limité, vous pouvez opter pour des fonds immobiliers mondiaux. Encore une fois, un seul fonds suffira pour couvrir cet univers.

Les actifs alternatifs constituent une autre classe d’actifs intéressante. Moins connus, ces actifs sont susceptibles de générer des rendements à long terme comparables à ceux des actions, mais avec une corrélation qui diffère des marchés boursiers, amenant ainsi une dose additionnelle de diversification. Les intégrer à votre portefeuille réduira votre risque global sans pour autant en diminuer le rendement. Dans cette catégorie se trouvent les produits structurés, les fonds de créances privés, les fonds hypothécaires, etc. En règle générale, ce type d’actif est moins liquide et malgré leur importance au sein d’un portefeuille bien diversifié, on voudra limiter l’exposition à un maximum d’environ 20% de votre portefeuille.

En somme, diversifier un portefeuille ne veut pas nécessairement dire qu’on en diminue son rendement. L’expérience à long terme d’un investisseur bien diversifié est habituellement plus favorable puisque ce dernier diminuera de façon significative son risque, sans nécessairement abaisser son rendement. Malheureusement pour certains, la quête d’un rendement élevé à tout prix les expose à trop de volatilité lorsque les marchés s’affolent. Or, l’émotion négative liée au processus d’investissement peut susciter le doute dans l’esprit de l’investisseur. C’est souvent à ce moment qu’il tente de « réparer » les choses, ce qui l’expose à un risque additionnel de se tromper dans cette exécution. L’émotion n’est jamais un bon guide en investissement.

Rappelons-nous qu’en misant sur un portefeuille diversifié, on s’assure d’amoindrir les écarts de rendement que nous réservent les marchés financiers — donc le risque — sans nécessairement pénaliser ses rendements futurs.

___

Jean-Philippe Bernard est conseiller à la Financière Banque Nationale. La Financière Banque Nationale est une filiale en propriété exclusive indirecte de la Banque Nationale du Canada. La Banque Nationale du Canada est une société ouverte inscrite à la cote de la Bourse de Toronto (NA:TSX). Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles de la Financière Banque Nationale. Les informations contenues aux présentes proviennent de sources que nous jugeons fiables ; toutefois, nous n’offrons aucune garantie à l’égard de ces informations et elles pourraient s’avérer incomplètes. Les titres ou les secteurs mentionnés dans cette chronique ne s’adressent pas à tous les types d’investisseurs et ne devraient en aucun cas être considérés comme une recommandation. Veuillez consulter votre conseiller en placement afin de vérifier si ce titre ou secteur vous convient et pour avoir des informations complètes, incluant les principaux facteurs de risques.

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

 

Catégories

Catégories