Banque Nationale Courtage direct
Accueil Commencer à investir
Tarification
Services
Outils et tutoriels
Centre éducatif
Webinaires et actualités
Vous serez dirigé vers la page de connexion
FERMER

Qu’est-ce qu’une option de vente garantie en espèces?

11 octobre 2023 par Banque Nationale Courtage direct
Un investisseur qui analyse ses options de vente garantie en espèces à l’aide de son ordinateur.

La négociation d’options peut sembler intimidante pour les investisseurs autonomes. Démystifier la négociation d’options offre de nouvelles occasions aux investisseurs débutants et expérimentés. Certaines stratégies, comme les options de vente garanties en espèces (cash-secured put en anglais), sont un moyen relativement peu risqué d’utiliser des options pour acquérir des actions à un prix réduit, mais aussi pour générer des revenus potentiels.

Bonifiez le rendement de votre portefeuille grâce au programme de prêt de titres entièrement payés.

Qu’est-ce qu’une option de vente garantie en espèces?

Une option de vente garantie en espèces est une stratégie dont l’objectif principal est d’acheter une action à un prix inférieur à son prix actuel en négociant des options de vente. Dans cette stratégie, l’investisseur est un vendeur d’options de vente et reçoit un paiement anticipé en espèces, que l’on appelle la prime, pour la vente des options de vente. En cas d’assignation, le vendeur est obligé d’acheter le titre au prix de levée prédéterminé.

Ce cours inférieur est le prix de levée (ou prix d’exercice). L’option de vente est garantie en espèces, c’est-à-dire que la personne qui vend l’option de vente doit mettre suffisamment d’argent de côté pour couvrir la valeur d’achat de l’action si elle atteint le prix de levée. Une option de vente garantie en espèces peut ressembler à une police d’assurance : l’acheteur d’une option de vente vous verse une prime et, en échange, vous vous engagez à acheter l’action si elle atteint le prix de levée plus faible dans la période prédéterminée. Si l’action n’atteint pas le prix de levée, les deux parties se retirent et vous conservez la prime. Si l’action atteint le prix de levée, vous conservez la prime, mais vous êtes également tenu d’acheter et de prendre possession de l’action.

Lorsqu’un investisseur vend ou conclut une option de vente garantie en espèces, il n’y a que deux résultats possibles à l’échéance du contrat d’option :

1. Le cours de l’action chute sous le prix de levée et l’action est « assignée ». Cela signifie que le vendeur de l’option doit acheter et prendre possession de l’action au prix de levée, en utilisant les espèces placées en garantie. Le vendeur de l’option conserve la prime.

2. Le prix de l’action demeure supérieur au prix de levée, le vendeur de l’option conserve la prime et l’option expire.

Une stratégie de vente garantie en espèces est considérée comme une stratégie baissière à court terme, car elle suppose que le cours de l’action se repliera à court terme, mais qu’il continuera de s’apprécier à long terme.

Les investisseurs qui veulent utiliser une stratégie de vente garantie en espèces doivent ouvrir un compte sur marge.

Comment fonctionnent les options de vente garanties en espèces?

Une fois qu’un investisseur a sélectionné un titre admissible à une option qu’il aimerait acheter à un prix inférieur ou qu’il serait disposé à acheter en cas d’assignation, il doit s’assurer d’avoir suffisamment d’argent dans le compte sur marge pour couvrir l’achat, au besoin. Puis il rédige (vend) l’option de vente et touche la prime. Si l’action atteint le prix de levée, le rôle du vendeur d’options est comme celui d’un assureur. En tant qu’« acheteur pré-assigné », il a déjà mis de côté les fonds alloués dans son compte sur marge et est tenu de prendre possession du titre une fois qu’il lui a été assigné.

Contrairement à un ordre d’achat à cours limité qui pourrait ne jamais être exécuté si l’action n’atteint pas le cours inférieur prédéterminé, une option de vente garantie en espèces permet au vendeur de l’option de générer un revenu en assumant le risque que la valeur de l’action diminue, puis, éventuellement, d’acquérir l’action si sa valeur diminue et atteint le prix de levée.

Exemple d’une option de vente garantie en espèces

Voici un exemple du fonctionnement d’une option de vente garantie en espèces :

  • Le titre d’ABC se négocie à 100 $ l’action.
  • L’investisseur A vend une option de vente garantie en espèces dont le prix de levée est de 90 $ et qui expire dans 30 jours. N’oubliez pas qu’un contrat d’option représente 100 actions.
  • Au début du contrat d’option, l’acheteur du contrat verse une prime de 2 $ par action au vendeur.

Prime de 2 $ par action x 100 actions = 200 $

Prix de levée de 90 $ par action x 100 actions = 9 000 $

  • L’investisseur A a mis de côté 9 000 $ dans son compte sur marge pour couvrir la valeur de l’action si celle-ci atteint le prix de levée, tandis que la prime de 200 $ est versée dès le début du contrat.

Si l’action d’ABC atteint le prix de levée de 90 $ au 29e jour et que l’investisseur A se trouve dans l’obligation de l’acheter, il paiera l’action à partir des fonds placés en garantie dans le compte sur marge, qui, dans notre exemple, s’élèvent à 9 000 $. La prime de 200 $ reçue au début du contrat réduira le coût total de l’achat. La prime de 2,00 $ par action (200 $) reçue a réduit le prix d’achat réel à 88,00 $.

Exemple d’une option de vente couverte

Un graphique démontrant un exemple d’une option de vente couverte.

Si l’action n’atteint pas le prix de levée de 90 $, mais s’arrête à 92 $, en supposant qu’il n’y ait pas de frais et de commissions, l’investisseur pourrait tout de même acheter l’action. La prime reçue au début du contrat et les espèces placées en garantie dans le compte sur marge totaliseraient 9200 $, soit le coût de 100 actions à 92 $ l’action. L’investisseur ne paie toujours que 90 $ par action, puisque la prime reçue au départ couvre la différence.

En revanche, si l’action n’atteint jamais le prix de levée dans les 30 jours, le vendeur de l’option (l’investisseur A) empoche la prime de 200 $. Les deux parties ne sont plus liées, et l’option expire.

Différence entre les options de vente garanties en espèces et options d’achat couvertes

Une option d’achat couverte est différente d’une option de vente garantie en espèces, car le vendeur d’une option d’achat couverte détient l’action sous-jacente. Bien que les options d’achat soient des ententes d’achat et que les options de vente soient des ententes de vente d’actions sous-jacentes, une option d’achat couverte suppose également une augmentation de la valeur de l’action, contrairement à une option de vente garantie en espèces qui suppose une diminution de la valeur du titre sous-jacent. Bien que l’investisseur puisse détenir deux positions distinctes en même temps, une option d’achat couverte est considérée comme une seule position au sein du portefeuille de l’investisseur.

Comme pour les options de vente garanties en espèces, le vendeur d’options d’achat couvertes reçoit une prime d’un acheteur et détermine un prix de levée précis au sein d’une période établie. Si l’action atteint le prix de levée ou augmente, l’émetteur d’options d’achat couvertes est désigné et doit vendre ses actions au prix de levée. Si l’action n’atteint pas le prix de levée, l’option expire sans valeur, et le vendeur d’options d’achat couvertes conserve ses actions et peut répéter la stratégie s’il le souhaite.

Dans un cas comme dans l’autre, le vendeur de l’option d’achat couverte empoche la prime. L’un des risques d’une option d’achat couverte est que le cours de l’action dépasse largement le prix de levée. Dans ce cas, le vendeur est obligé de vendre son action à l’acheteur d’options au prix de levée inférieur, perdant ainsi tout gain potentiel qu’il aurait pu réaliser en conservant le titre et en le vendant à une évaluation plus élevée. Cette stratégie peut être appliquée à tous les types de comptes de courtage.

Pourquoi utiliser une option de vente garantie en espèces?

La principale raison d’avoir recours à une stratégie de vente garantie en espèces est la possibilité d’acheter une action à un prix inférieur. La prime reçue au début du contrat d’options abaisse effectivement le prix d’achat si l’action finit par atteindre le prix de levée et qu’elle est assignée.

Une deuxième raison est que la prime reçue à la vente d’une option de vente garantie en espèces génère un rendement en espèces. Certains investisseurs tentent de s’appuyer sur cette stratégie en espérant que l’option n’atteindra pas le prix de levée et que le contrat expirera simplement, dans l’espoir de répéter la stratégie et de percevoir d’autres primes.

Il y a toujours un risque que le titre atteigne le prix de levée et que l’investisseur se voie assigner le titre. C’est pourquoi il est essentiel de toujours choisir une action que vous aimeriez détenir si vous avez recours à une option de vente garantie en espèces.

Facteurs influençant une option de vente garantie en espèces

Les options de vente garanties en espèces comportent un certain nombre de variables. La valeur de l’option et le montant de la prime que l’investisseur peut recevoir en vendant l’option de vente sont fondés sur une combinaison de facteurs, dont le prix de levée, la volatilité de l’option et du titre sous-jacent, et le délai avant l’échéance du contrat.

  • Prix d’exercice – Plus le cours de l’action se rapproche du prix de levée, plus il est probable que la prime de l’option soit élevée. Dans ce scénario, il est également plus probable que l’action atteigne le cours de déclenchement et que l’option soit assignée.
  • Volatilité – Une option liée à un titre sous-jacent plus volatil s’accompagnera d’une prime plus élevée.
  • Valeur-temps – Si la période précédant la clôture de l’option est longue, la prime de l’option sera plus élevée que celle d’une option dont la valeur-temps est courte. La valeur-temps est également liée au concept d’érosion temporelle, puisque la valeur de l’option diminue à mesure que la date d’échéance de l’option approche.

Quand doit-on utiliser une option de vente garantie en espèces?

Bien qu’elles soient souvent considérées comme une stratégie baissière parce que les investisseurs profitent d’une baisse de la valeur d’une action, les options de vente garanties en espèces peuvent être utilisées dans des conditions de marché baissier et haussier. La question clé à se poser est la suivante : à quel point veut-on le titre?

Options de vente couvertes dans un marché haussier

Dans un marché haussier, le scénario le plus probable est que la valeur du titre sous-jacent continuera d’augmenter plutôt que de baisser. Le vendeur de l’option de vente garantie conservera la prime, mais ne se verra pas assigner l’action et pourrait rater l’appréciation future du capital. Une meilleure stratégie serait de simplement acheter l’action plutôt que d’essayer de l’acquérir au moyen d’une option.

Options de vente couvertes dans un marché baissier

Le risque de vendre une option de vente couverte dans un marché baissier est que la valeur de l’action peut continuer à baisser au-delà du prix de levée. Une fois le titre assigné au vendeur, le titre qu’il détient maintenant poursuit sa descente. L’investisseur se retrouve à détenir une action ou un FNB qui vaut beaucoup moins que ce qu’il a payé.

Au moins, il a tout de même acheté les actions. Dans ce cas, il serait peut-être préférable de passer un ordre d’achat à cours limite et de modifier le cours à la baisse si le cours semble diminuer. Cette option vous offre plus de souplesse. Dans le scénario le plus prometteur, vous êtes neutre à court terme ou légèrement pessimiste, mais optimiste à long terme à l’égard du potentiel du titre.

Avantages et inconvénients des options de vente garanties en espèces

Voici un aperçu des avantages et des inconvénients de l’utilisation d’une option de vente garantie en espèces.

Avantages :

  • C’est une occasion d’acheter des actions à un prix inférieur.
  • Vous conservez la prime sur les options de vente garanties en espèces si le cours de l’action ne fluctue pas ou si sa valeur augmente.
  • La stratégie de vente garantie en espèces peut se répéter.
  • Elle peut procurer un revenu supplémentaire sur vos espèces.

Inconvénients :

  • Le bénéfice maximal est limité à la taille de la prime.
  • La perte maximale peut être élevée si la valeur de l’action sous-jacente chute à 0 $.
  • Si le titre enregistre une hausse soudaine de sa valeur, l’investisseur n’en profitera pas, contrairement à ce qui se passerait s’il achetait simplement l’action.
  • Comme les options de vente garanties en espèces nécessitent d’avoir un compte sur marge, certains investisseurs pourraient être tentés d’emprunter de l’argent et d’utiliser l’effet de levier plutôt que d’avoir les espèces à portée de main, ce qui augmente le niveau de risque global de l’investisseur.
  • Les commissions et les frais de cession peuvent être élevés dans certaines sociétés de courtage.

Comment choisir des options de vente garanties en espèces

1. La première étape pour un investisseur devrait être de décider quel titre il souhaite détenir dans son portefeuille. Il existe des milliers de titres admissibles à des options selon différents critères de croissance, de valeur, de dividende et d’autres critères de placement.

2. Déterminez la tendance en cours du titre. Est-elle baissière ou haussière? Les clients de BNCD peuvent utiliser l’Outil Technical Insight de Trading Central pour analyser le titre et déterminer les tendances.

N’oubliez pas que si le titre est haussier, il pourrait être plus avantageux pour un investisseur de simplement l’acheter.

3. Une fois que vous avez décidé qu’une option de vente garantie en espèces est la meilleure stratégie à suivre, vous devez déterminer le prix de levée et la date d’échéance. Certains investisseurs peuvent trouver cette étape intimidante en raison de tous les choix possibles. C’est là que notre outil OptionsPlay peut vous aider.

L’outil OptionsPlay permet aux investisseurs de personnaliser leur horizon de placement et leur tolérance au risque, ou d’utiliser le paramètre par défaut. L’outil calcule la probabilité d’arriver à échéance sans valeur (Probability of Expiring Worthless ou POW) en fonction du prix de levée assigné de l’option de vente. Une POW inférieure signifie que la prime sera plus élevée, tout comme la probabilité d’assignation de l’option de vente garantie en espèces.

4. OptionsPlay remplira la fiche d’ordre une fois que l’investisseur aura choisi le compte sur marge sur lequel s’appuyer et le nombre de contrats qu’il souhaite rédiger.

Les options de vente garanties en espèces sont un moyen pour les investisseurs autonomes d’explorer le monde de la négociation d’options. En tant que stratégie d’options prudente et peu risquée, les options de vente garanties en espèces peuvent atténuer une partie du risque et des pertes potentielles tout en contribuant à la croissance d’un portefeuille. Néanmoins, il est important de se rappeler que les marchés fluctuent à la hausse et à la baisse et qu’aucun placement n’est sans risque. Faites vos recherches, investissez stratégiquement afin de planifier votre avenir financier!

Prêt à investir dans les ventes d’options de vente garanties?

Ouvrez un compte sur marge BNCD

À retenir :

  • Une option de vente garantie en espèces est un moyen d’acheter des actions à un prix inférieur à la valeur actuelle du titre à l’intérieur d’une période donnée.
  • Une option de vente garantie en espèces génère une prime qui est versée au début de l’option.
  • Si l’action n’atteint pas le prix de levée, le vendeur de l’option de vente garantie en espèces conserve la prime.
  • Le vendeur d’une option de vente garantie en espèces doit garantir les fonds pour couvrir les coûts de l’action sous-jacente au moment de la vente de l’option.
  • Si l’action atteint le prix de levée, le vendeur conserve la prime, mais est tenu de la payer au moyen des fonds placés en garantie.
  • Il faut titulaire d’un compte sur marge pour avoir recours aux options de vente garanties en espèces.
  • Une option de vente garantie en espèces est une stratégie prudente et relativement peu risquée.

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

Sous-catégories

Sous-catégories

Bonifiez le rendement de votre portefeuille grâce au programme de prêt de titres entièrement payés.