La vente d’options d’achat couvertes pour générer des revenus supplémentaires

20 janvier 2021 par Bourse de Montréal
La vente d’options d’achat couvertes pour générer des revenus supplémentaires

Avec les taux d’intérêt qui sont actuellement à leur plus bas, il n’est pas facile de trouver des moyens de générer des revenus dans son portefeuille d’actions. Une solution de rechange qui peut être utilisée par les investisseurs consiste à vendre des options d’achat couvertes. Cette stratégie, appliquée de manière systématique ou ponctuelle, permet d’encaisser des primes provenant de la vente d’options d’achat. 

Dans cet article vous verrez comment utiliser cette stratégie afin de générer des revenus supplémentaires.

Générer des revenus de manière systématique

L’utilisation de la vente d’options d’achat couvertes pour générer des revenus de manière systématique consiste à vendre un contrat d’options d’achat pour chaque tranche de 100 actions détenues dans un portefeuille et de répéter l’opération à l’échéance, tant et aussi longtemps que le contrat n’est pas exercé et que vous possédez les actions, peu importe les conditions du marché. Cette stratégie est généralement appliquée sur des fonds négociés en bourse (FNB) indiciels, car ces derniers sont moins sensibles aux publications et nouvelles qui peuvent affecter les titres individuels. Bien qu’en général les options d’achat choisies sont à parité et ont une échéance d’à peu près 30 jours, il est possible d’utiliser des options en jeu ou hors-jeu et des échéances hebdomadaires ou annuelles.

Un portefeuille répliquant la vente d’options d’achat couvertes sur XIU (VOAC XIU)

Pour les fins de cet article, nous avons reproduit un portefeuille répliquant la vente d’options d’achat couvertes en prenant, d’une part, une position acheteur sur les parts iShares S&P/TSX 60 (XIU), et d’autre part, une position vendeur sur les options d’achat XIU presque à parité ayant une échéance de presque 30 jours. Après chaque échéance, une nouvelle série d’options d’achat de mêmes caractéristiques a été vendue en contrepartie des parts XIU. Une utilisation systématique de la vente d’options d’achat couvertes produit des résultats qui peuvent être comparés à la simple détention des parts XIU.

Graphique 1 : Comparaison entre le portefeuille VOAC XIU et les parts XIU du 4 octobre 1999 au 17 janvier 2020

Graphic 1

Comme nous pouvons le constater sur le graphique ci-dessus, le portefeuille VOAC XIU, durant la période du 4 octobre 1999 au 17 janvier 2020, a produit un rendement supérieur au FNB XIU tout en générant une volatilité des rendements inférieure. Nous pouvons également observer que durant les périodes de hausse soutenue, le portefeuille VOAC XIU a sous-performé en raison du manque à gagner au-delà du prix de levée des options d’achat vendues. À l’inverse, le portefeuille VOAC XIU a mieux performé durant les phases de déclin prononcé grâce à la prime encaissée à la suite de la vente des options d’achat. Bien que rien ne soit jamais garanti, des résultats similaires pourraient être obtenus en utilisant cette stratégie sur d’autres FNB indiciels.

Générer des revenus de manière ponctuelle

Au lieu d’appliquer la stratégie de manière systématique, il est possible de la mettre en place de manière ponctuelle. Dans ce cas, l’investisseur choisira le moment le plus propice pour vendre des options d’achat sur les actions ou les parts de FNB qu’il détient en fonction d’une analyse, généralement technique, effectuée sur la valeur sous-jacente. L’investisseur, dans ce cas, cherchera à anticiper un revirement de tendance qui pourrait survenir après une hausse prononcée des cours alors que la croissance des prix est en perte de momentum. L’indicateur technique le plus couramment utilisé pour anticiper ces revirements est l’indicateur de force « Relative Strength Index » (RSI) qui cherche à mesurer la force d’un mouvement dans une direction. Lorsque le mouvement s’essouffle et qu’on se trouve dans une zone1 de surachat ou de survente, les conditions permettant un revirement de tendance sont alors présentes avec une certaine probabilité (non garantie bien entendu).

Graphique 2 : L’indicateur RSI en fonction de l’évolution des prix quotidiens sur XIU en date du 9 juillet 2020 (23,65 $)

Graphic 1

Le graphique ci-dessus montre l’évolution de l’indicateur RSI2 en fonction de l’évolution des prix quotidiens sur XIU du mois de janvier 2019 au 9 juillet 20203. Nous pouvons observer 6 périodes où l’indicateur RSI se trouvait dans la zone de surachat avec une lecture supérieure à 70. Dans un contexte de génération de revenus ponctuels, ces zones auraient pu être utilisées pour mettre en place la vente d’options d’achat couvertes. Cette technique fort simple, sans être parfaite, a tout de même l’avantage de ne pas nous faire vendre des options d’achat alors que les prix sont à leur plus bas. 

Plusieurs autres indicateurs ou techniques pourraient être utilisés conjointement afin d’identifier de manière plus précise si on se trouve bel et bien dans une zone de surachat ou non. L’objectif étant dans ce cas-ci de garder le titre le plus longtemps possible avant de vendre les options d’achat. Une fois la vente effectuée, on gardera la position jusqu’à l’échéance ou jusqu’à ce qu’on puisse racheter les options d’achat vendues pour entre 10 % et 20 % de leur valeur initiale. 

Dans le cas où le titre continue à monter au lieu de faire une pause ou de baisser, les options d’achat seront vraisemblablement exercées par le détenteur et l’investisseur sera alors forcé de vendre les actions sous-jacentes. Il recevra alors un avis d’assignation. La décision de garder les options ou non jusqu’à l’échéance, au risque d’être assigné, appartient toujours à l’investisseur. Si un investisseur souhaite ne pas être assigné, il lui faudra alors racheter, potentiellement à perte, les options d’achat vendues avant l’échéance. 

Conclusion

Il est possible d’utiliser la vente d’options d’achat couvertes pour générer des revenus de 2 façons différentes :

  • Appliquée de manière systématique, c’est-à-dire sans tenir compte des conditions de marché, cette technique permet généralement de générer des rendements équivalents, voire supérieurs, à ceux de la simple détention de la valeur sous-jacente, mais avec beaucoup moins de volatilité. 
  • Pour ceux qui voudraient tenter d’optimiser cette stratégie, l’approche ponctuelle est tout indiquée. Dans ce cas, l’investisseur cherchera à garder la valeur sous-jacente le plus longtemps possible dans sa tendance haussière et n’appliquera la vente d’options d’achat couvertes que lorsque le titre démontrera des signes d’essoufflement. Plusieurs indicateurs pourront alors être combinés pour en arriver à une décision. 
Graphic 1

Les stratégies présentées dans le cadre de cette chronique ne le sont qu’à titre d’information et de formation et ne doivent pas être interprétées comme étant des recommandations pour acheter ou vendre toutes valeurs mobilières. Comme toujours, avant de mettre en place des stratégies d’options, assurez-vous d’être à l’aise avec les scénarios proposés et d’être prêts à en assumer tous les risques.

1 L’indicateur RSI évolue dans un intervalle compris entre 0 et 100. Une lecture inférieure à 30 indique généralement un niveau de survente alors qu’une lecture supérieure à 70 indique un niveau de surachat. Pour en savoir davantage sur cet indicateur, veuillez faire une recherche sur votre moteur de recherche préféré.

2 Nous avons utilisé les paramètres par défaut de l’indicateur RSI, soit une période qui couvre 14 séances de négociation.

3 Veuillez prendre note que cette analyse n’est nullement significative et n’est utilisée que pour des fins d’éducation. Une analyse couvrant une plus longue période combinée avec d’autres indicateurs pourrait produire des résultats plus probants dans un sens comme dans l’autre.

Notes légales 

Les articles et renseignements accessibles sur ce site Internet sont protégés par les lois sur le droit d'auteur en vigueur au Canada ou dans d'autres pays, le cas échéant. Les droits d’auteur dans ces articles et renseignements peuvent appartenir à la Banque Nationale du Canada, à ses filiales ou à d'autres personnes. Toute reproduction, rediffusion, communication par télécommunication, incluant par référence via un hyperlien, ou toute autre utilisation non explicitement permise, de la totalité ou d’une partie de ces articles et renseignements, est interdite sans le consentement préalable et écrit de leur titulaire respectif.

Le contenu de ce site est fourni qu’à des fins d’information générale et ne doit d’aucune façon être interprété, considéré ou utilisé comme s’il constituait des conseils d’ordre financier, juridique, fiscal ou autre. De plus, l'information présentée sur ce site web, qu'elle soit d'ordre financier, fiscal ou réglementaire, pourrait ne pas être valable à l'extérieur de la province du Québec.

Cet article est offert par Banque Nationale Courtage direct (BNCD) à titre informatif seulement. Il ne crée aucune obligation légale ou contractuelle pour BNCD et le contenu des programmes et des conditions qui y sont décrits est sujet à changement.

Les hyperliens contenus dans cet article pourraient rediriger vers des sites externes qui ne sont pas administrés par BNCD. BNCD ne peut être tenue responsable du contenu de ces sites externes.

Les opinions présentées dans ce texte sont celles de la personne interviewée. Elles ne reflètent pas nécessairement les opinions de BNCD.

 

Catégories

Catégories